22/04/2019 17:42
La Commission du commerce international des États-Unis vient d’annoncer la conclusion finale de ses réexamens à l’extinction (sunset review) concernant les mesures antidumping imposées aux tours d’éolienne en provenance du Vietnam, selon le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce.
>>Droits nuls pour les exportateurs de crevettes vietnamiens vers les États-Unis
>>Taxes antidumping imposées contre les films en BOPP du Vietnam

Une vue de la centrale éolienne Mui Dinh, province centrale de Ninh Thuân.
Photo: Công Thu/VNA/CVN

La Commission du commerce international des États-Unis (USITC) a estimé que la levée des droits antidumping sur les tours d’éolienne (utility scale wind towers) en provenance du Vietnam ferait probablement subir de lourdes pertes pour les fabricants américains.

Le Département du commerce des États-Unis (DOC) continuera ainsi d’imposer des droits antidumping sur les tours d’éolienne en provenance du Vietnam pendant cinq ans supplémentaires et pourra procéder à des examens chaque année pour ajuster les taux d’imposition applicables.

Selon le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce, le DOC a ouvert en janvier 2012 une enquête antidumping sur les éoliennes importées de plusieurs pays, dont le Vietnam.

En 2012, les marges de dumping estimées par les États-Unis auprès des fabricants vietnamiens étaient de 50,51% à 58,49%. Au Vietnam, CS Wind Corporation et CS Wind Vietnam Co., Ltd étaient frappées collectivement par les États-Unis d'une marge de dumping de 51,50%. Tous les autres producteurs et exportateurs vietnamiens étaient confrontés à une marge finale de 58,49%.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Du 27 avril jusqu’au 2 septembre, le Parc culturel de Dâm Sen, connu pour ses divertissements, ouvre ses portes tous les soirs de la semaine avec son thème "Dâm Sen by night" (Dâm Sen dans la nuit).