21/09/2018 19:04
Le président américain Donald Trump a signé jeudi 20 septembre un décret permettant d'étendre la mise en œuvre de sanctions contre la Russie.

>>Lavrov dénonce la politique de Washington qui "sanctionne d'abord, puis négocie"
>>Les ministres des Affaires étrangères américain et russe discutent des relations bilatérales
 

Le président américain Donald Trump, le 18 septembre à Washington.
Photo: AFP/VNA/CVN

Selon la Maison Blanche, ce décret présidentiel autorise le secrétariat au Trésor, en consultation avec le secrétariat d'État, à adopter certaines sanctions contre des entités et individus russes grâce aux lois IEEPA (International Emergency Economic Powers Act) de 1977 et CAATSA de 2017.

La porte-parole du Département d'État américain, Heather Nauert, a indiqué le même jour que le secrétaire d'État Mike Pompeo avait, dans le cadre des pouvoirs qui lui ont été délégués, imposé "des sanctions supplémentaires contre le gouvernement russe, en réaction à ses activités".

D'après Mme Nauert, M. Pompeo a ajouté 33 entités et individus sur la liste des personnes visées par la loi CAATSA "pour faire partie, travailler pour ou agir pour le compte des secteurs de la défense ou du renseignement" russes.

Ces sanctions sont une réponse "à l'annexion de la Crimée, aux cyberattaques, aux ingérences dans les élections de 2016 et à d'autres activités", a ajouté Mme Nauert, exhortant tous les pays à restreindre leurs relations en matière de défense et de renseignement avec Moscou.

Le Trésor américain avait annoncé en mars dernier qu'il sanctionnait cinq entités et 19 personnes en vertu de la Loi pour contrer les adversaires de l'Amérique au moyen de sanctions (CAATSA, en anglais).

Washington accuse Moscou d'ingérence dans l'élection présidentielle américaine de 2016, ainsi que de cyberattaques visant les États-Unis. La Russie a nié à plusieurs reprises ces allégations.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Binh Thuân développe ses potentiels en tourisme maritime Possédant un littoral de près de 200 km et de beaux paysages tels que le ruisseau Tiên, la montagne de Tà Cu, la tour Po Sah Inu, le phare Kê Gà, l’île de Phú Quy, le cap de Yên, les villages de pêcheurs,… la province de Binh Thuân (Centre) est dotée d'un potentiel immense pour développer un tourisme côtier.