18/12/2019 22:11
Le Département américain du Commerce (DOC) a annoncé lundi 16 décembre l’imposition de droits allant jusqu’à 456% sur l’acier résistant à la corrosion et l’acier laminé à froid produits au Vietnam utilisant un substrat d’origine sud-coréenne ou taïwanaise.
>>Le DOC annonce des décisions préliminaires sur l’acier vietnamien
>>Les États-Unis lancent une enquête antidumping à l’encontre de l'acier CRS du Vietnam


Dans une usine sidérurgique vietnamienne.
Photo: VNA/CVN

Le Département américain du Commerce (DOC) a noté dans un communiqué qu’il avait constaté que des produits sidérurgiques en provenance de la République de Corée ou de Taïwan étaient expédiés au Vietnam pour une transformation mineure, puis exportés aux États-Unis.

Il a déclaré qu’elle avait découvert que des produits d’acier résistant à la corrosion et d’acier laminé à froid produits au Vietnam en utilisant un substrat d’origine sud-coréenne ou taïwanaise avaient contourné les droits antidumping et antisubvention américains.

Les produits d’acier vietnamien résistant à la corrosion et d’acier laminé à froid utilisant des matériaux locaux ou importés d’autres pays et territoires ne seront pas soumis à ces droits.

Début juillet, le DOC a publié les résultats préliminaires d’une enquête antidumping et antisubvention sur l’acier vietnamien résistant à la corrosion et l’acier laminé à froid utilisant des matériaux importés de la République de Corée et de Taïwan.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a averti les entreprises locales de réglementations plus strictes sur les recours commerciaux dans les pays importateurs afin que les entreprises puissent élaborer des stratégies commerciales appropriées, en particulier l’utilisation des matériaux locaux.

Pham Châu Giang, directrice adjointe de la Direction des recours commerciaux du ministère de l’Industrie et du Commerce, a indiqué que le ministère de l’Industrie et du Commerce suivait toujours de près l’affaire depuis que le DOC avait ouvert une enquête puis en a rendu ses conclusions préliminaires.

Les grandes entreprises exportant de l’acier aux États-Unis ont coopéré avec leurs partenaires américains pour certifier leur origine et leurs matières premières. C’est pourquoi, cette décision ne devrait pas avoir trop d’impact sur les exportations de l’industrie sidérurgique vietnamiennes, a-t-elle estimé.

Actuellement, le marché américain représente un peu plus de 6% des exportations totales d’acier du Vietnam. Les États-Unis importent des produits sidérurgiques du Vietnam, notamment acier laminé à froid, acier de construction, tôles galvanisées et tôles prélaquées.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.