21/09/2020 11:11
Près d'un million d'habitants de la région de Madrid se verront lundi 21 septembre priés "de rester chez eux la majorité du temps", tandis que les États-Unis frôlent désormais la barre hautement symbolique des 200.000 morts du coronavirus.
>>Madrid se prépare à un reconfinement partiel
>>L'OMS s'inquiète du niveau "alarmant" de transmission en Europe

Un artiste peint un masque sur le visage d'une jeune fille lors d'une campagne de sensibilisation au COVID-19 à Hyderabad (Inde) le 20 septembre.
Phoo : AFP/VNA/CVN

Les États-Unis demeurent de loin le pays le plus touché au monde avec 199.474 décès à ce jour selon les dernières données diffusées par l'Université américaine Johns Hopkins dans la nuit de dimanche 20 septembre à lundi 21 septembre.

En Inde, deuxième pays le plus affecté par la pandémie, le Taj Mahal, joyau architectural de l'art indo-islamique, va rouvrir après six mois de fermeture, en dépit d'une flambée de nouvelles contaminations.

En Europe, l'Espagne a dévoilé vendredi 18 septembre de strictes limitations à la liberté de mouvement de quelque 850.000 personnes de la région de Madrid. À partir de lundi 21 septembre, elles ne pourront sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité comme aller travailler, aller chez le médecin ou amener leurs enfants à l'école.

Il ne s'agit pas pour autant d'un retour aux sévères mesures imposées au printemps, ont affirmé les autorités. Le Premier ministre Pedro Sanchez a assuré samedi soir 19 septembre "ne pas envisager un confinement du pays".

"C'est vrai que nous ne pouvons fermer aucune porte car évidemment le virus est un agent inconnu (...) mais je crois que nous avons désormais les outils (...) pour pouvoir contenir et infléchir la courbe" des contagions, a-t-il ajouté.

Soirée "PandEmmys" 

Une femme franchit un portail de désinfection dans une église de Luanda (Angola) le 20 septembre. Phoo : AFP/VNA/CVN

Aux États-Unis, les stars des séries télé ont assisté dimanche depuis leur salon ou leur chambre à la soirée des Emmy Awards, équivalent des Oscars pour le petit écran aux États-Unis, rebaptisés "PandEmmys" par le présentateur en raison du contexte exceptionnel lié au virus.

Catherine O'Hara, sacrée "meilleure actrice" dans une série comique pour Schitt's Creek, s'est ainsi vu remettre la statuette dorée des mains d'un homme revêtu d'une combinaison intégrale de protection biologique.

En Inde, où le Taj Mahal, monument emblématique de l'Inde, rouvre lundi après six mois de fermeture liée au coronavirus, le gouvernement desserre graduellement l'étau pour donner de l'air à l'économie, bien que le pays enregistre actuellement près de 100.000 nouveaux cas supplémentaires chaque jour.

"En Inde, mais aussi dans le monde entier, une lassitude s'installe envers les mesures extrêmes prises pour contrer l'avancée du coronavirus", explique Gautam Menon, professeur de physique et biologie à l'Université Ashoka qui s'attend à une augmentation des cas.

Forte hausse au Liban 

La pandémie a fait au moins 957.948 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP dimanche 20 septembre à 11h00 GMT.

La situation paraît notamment préoccupante en Belgique, où le nombre de cas positifs a franchi les 100.000 dimanche, en France, où plus de 10.000 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures, ou au Liban, où le nombre de contaminations a bondi depuis l'explosion le 4 août au port de Beyrouth.

"Je n'ai pas pu dormir la nuit dernière. Les nombres du coronavirus sont choquants", s'est alarmé sur Twitter le docteur Firass Abiad, directeur de l'hôpital universitaire Rafic Hariri à Beyrouth. Même si une augmentation était prévisible, "la nette hausse des décès, dont celui d'un jeune homme de 18 ans, a été une terrible nouvelle", a-t-il ajouté.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Entre terre et mer, le marais de Chuôn À Phu An, une commune de la province de Thua Thiên-Huê, au Centre du Vietnam, s’étend jusqu’à l’horizon le marais de Chuôn, un lieu paisible en pleine nature.