22/08/2020 21:13
Les États-Unis et l'Union européenne (UE) ont annoncé vendredi 21 août un accord tarifaire sur les homards et d'autres produits dans le but d'améliorer l'accès au marché transatlantique, le qualifiant de "premières réductions de droits de douane négociées entre les États-Unis et l'UE en plus de deux décennies".
Un nouvel accord tarifaire sur les homards et d'autres produits entre les États-Unis et l'Union européenne vient d'être conclu.
Photo : CTV/CVN

Selon le Bureau du représentant au commerce des États-Unis (USTR), en vertu de cet accord, l'Union européenne éliminera les droits de douane sur les importations en provenance des États-Unis de produits de homard vivants et congelés pendant cinq ans, rétroactivement au 1er août. Les exportations américaines de ces produits vers l'UE se sont élevées à plus de 111 millions d'USD en 2017.

Dans le cadre de cet accord, les États-Unis réduiront quant à eux de 50% leurs taux de droits sur certains produits exportés par l'Union européenne avec une valeur commerciale annuelle moyenne de 160 millions d'USD, rétroactivement au 1er août également. Ces produits comprennent certains plats cuisinés, certains cristaux de verrerie, préparations de surface, carburants propulseurs, briquets et pièces pour briquets.

"Dans le contexte de l'amélioration des relations entre l'Union européenne et les États-Unis, cet accord apportera des résultats positifs aux économies des Etats-Unis et de l'Union européenne", ont déclaré l'USTR Robert Lighthizer et le commissaire européen au commerce Phil Hogan dans un communiqué conjoint.

"Nous avons l'intention que ce paquet de réductions tarifaires ne marque que le début d'un processus qui mènera à des accords supplémentaires qui créeront un commerce transatlantique plus libre, équitable et réciproque", ont-ils ajouté.

L'accord tarifaire intervient alors que les tensions commerciales entre les États-Unis et l'Union européenne au sujet des subventions aux avions et des taxes sur les services numériques se sont intensifiées ces derniers mois.

Après la décision de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) sur les subventions aux aéronefs l'année dernière, les États-Unis ont imposé des droits de douane supplémentaires sur 7,5 milliards d'USD de produits européens.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.