14/11/2017 17:43
Le président américain Donald Trump et son homologue philippin Rodrigo Duterte ont souligné l’importance du règlement pacifique des différends en Mer Orientale conformément au droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, selon la Déclaration commune États-Unis - Philippines.
>>Le Japon appelle le règlement des litiges en Mer Orientale selon le droit international
>>Trump nomme un nouveau ministre de la Santé
>>Trump quitte l'Asie après un voyage "très réussi"

Le président américain Donald Trump (droite) rencontre son homologue philippin Rodrigo Duterte lors de l'ouverture du 31e Sommet de l'ASEAN.
Photo: AFP/VNA/CVN

La déclaration commune États-Unis - Philippines rendue publique le 13 novembre par la Maison Blanche indique que les deux parties ont réaffirmé leur engagement à maintenir les principes, notamment la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale. Elles ont souligné la nécessité de poursuivre les mesures visant à développer la confiance mutuelle et d'éviter des actes susceptibles d'aggraver les tensions dont la militarisation.

Le président Donald Trump est arrivé à Manille le 12 novembre pour participer au 31e Sommet de l’ASEAN et conférences connexes. Lors d’une rencontre avec Rodrigo Duterte, le président américain a affirmé qu’il avait une bonne relation avec son homologue philippin. Pendant sa visite, le président américain Donald Trump allait améliorer les relations avec cet allié d’Asie du Sud-Est, selon les observateurs.

Le 13 novembre, le porte-parole du président ​philippin, Harry Roque, a déclaré à la presse que les pays aséaniens souhaitaient parvenir à une solution pacifique aux différends en Mer Orientale.

Les Philippines sont la dernière étape de la tournée de Donald Trump en Asie. Auparavant, le président américain est arrivé au Japon, en République de Corée, en Chine et au Vietnam. Il s’agit de son premier voyage dans la région depuis son investiture en janvier dernier.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.