20/03/2019 17:16
Le Département d'État américain a annoncé mardi 19 mars que les États-Unis avaient signé un accord avec le Brésil pour protéger les technologies américaines liées à la participation des États-Unis aux lancements spatiaux dans ce pays d'Amérique du Sud.
>>À Washington, le président brésilien visite... la CIA
>>Bolsonaro chez Trump pour sceller la nouvelle alliance Brésil - États-Unis

Le président brésilien, Jair Bolsonaro (gauche), et le président des États-Unis, Donald Trump, à la Maison Blanche, le 19 mars. Photo: AFP/VNA/CVN

Selon un communiqué du Département d'État, Christopher Ford, secrétaire d'État adjoint en charge de la sécurité internationale et de la non-prolifération, et Ernesto Araujo, ministre brésilien des Affaires étrangères, ont signé lundi 18 mars un "accord de protection des technologies" entre les deux gouvernements. L'accord porte sur "la protection des technologies liées à la participation américaine aux lancements spatiaux effectués depuis le Brésil", indique le communiqué.

"Dès son entrée en vigueur, cet accord mettra en place un certain nombre de garanties techniques visant à soutenir les lancements spatiaux américains effectués depuis le Brésil, tout en garantissant que les technologies américaines sensibles soient gérées de manière conforme à la politique américaine en matière de non-prolifération, au Régime de contrôle des technologies de missiles (MTCR), et aux lois et réglementations sur le contrôle des exportations américaines", ajoute le communiqué.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a dû se rendre à la Maison Blanche mardi 19 mars pour rencontrer son homologue américain Donald Trump. À cette occasion, les deux dirigeants discuteront des opportunités de coopération en matière de défense, des politiques commerciales favorables à la croissance, de la lutte contre le crime transnational et de la situation au Venezuela, a déclaré le 8 mars la Maison Blanche. Lundi 18 mars, dans le cadre de son premier voyage officiel à Washington, M. Bolsonaro a visité le siège de l'Agence centrale du renseignement (CIA) américain dans l'État de Virginie.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.