14/12/2018 22:44

Le département d'État américain a indiqué jeudi 13 décembre que les États-Unis et l'Allemagne avaient lancé une initiative à Berlin pour contrer les menaces liées aux drones. Selon un communiqué, cet événement, lancé "sous les auspices du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF)", vise à développer un ensemble de bonnes pratiques non contraignantes destinées à aider les pays à développer des plans d'actions pour identifier, hiérarchiser et mettre en place des politiques et mesure pour contrer l'usage de drones à des fins terroristes. Les participants, issus de gouvernements locaux et nationaux et d'organisations internationales, ont échangé leurs évaluations de la menace, leurs politiques nationales et leurs réponses législatives à l'usage de drones à des fins terroristes. Ils ont également présenté leurs technologies anti-drones. L'Allemagne et les États-Unis organisent également vendredi 14 décembre le premier atelier régional de l'initiative, qui se concentre sur la réponse aux menaces liées aux drones en Europe. Selon le Département d'État, le groupe terroriste autoproclamé État islamique (EI/Daech) et d'autres groupes violents utilisent ces technologies pour mener des opérations de reconnaissance, larguer des explosifs et diffuser de la propagande. "Cette technologie s'améliore rapidement et il est de plus en plus facile d'y accéder, ce qui accroît la possibilité d'attaques terroristes contre des cibles civiles", a estimé le département d'État. Selon Washington, l'initiative donnera lieu à trois autres ateliers régionaux en 2019, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique, afin de procéder à la rédaction d'un document de bonnes pratiques pour contrer ces menaces, qui sera soumis à l'approbation de la réunion ministérielle du GCTF l'an prochain.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.