03/07/2018 12:11
>>Renault et PSA cherchent à garder un pied en Iran
>>Nucléaire: le guide suprême iranien met en garde l'UE

Suite au retrait des États-Unis de l'Accord sur le nucléaire iranien, les sanctions américaines contre l'Iran seront remises en vigueur aux mois d'août et de novembre, a annoncé lundi 2 juillet un haut responsable américain. "Un premier ensemble de sanctions sera remis en vigueur le 6 août. Ces sanctions viseront notamment le secteur automobile de l'Iran, ainsi que son commerce de l'or et d'autres métaux essentiels", a déclaré dans une conférence de presse Brian Hook, directeur de la planification des politiques au sein du département d'État américain. "Les autres sanctions seront réinstallées le 4 novembre. Elles viseront notamment le secteur énergétique et les transactions liées au pétrole, ainsi que toute transaction avec la Banque centrale d'Iran", a-t-il ajouté. Suite à la décision du président américain Donald Trump de quitter l'accord historique sur le nucléaire iranien, le 8 mai dernier, les États-Unis se sont engagés à remettre en vigueur les sanctions contre l'Iran qui avaient été levées dans le cadre de cet accord, ainsi qu'à punir par des sanctions secondaires les pays qui continueraient à faire des affaires avec l'Iran. Le retrait de Washington de cet accord phare a été largement critiqué à travers le monde, et même certains de ses principaux alliés européens continuent à travailler à empêcher l'accord de s'effondrer.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.