25/10/2019 11:47
Représentant près de 20% de la valeur totale, soit 477 millions d'USD, les États-Unis ont été le 2e importateur de crevettes du Vietnam au cours de ces trois premiers trimestres, derrière l’Union européenne (21%).

>>Les États-Unis réduisent les droits antidumping sur le panga vietnamien
>>8,9 milliards d'USD d’exportation de produits aquatiques
 

Les exportations nationales de crevettes ne pourront probablement pas se redresser d’ici décembre et 3,4 milliards d'USD. Photo : VNA/CVN


Depuis janvier, les exportations nationales de ces produits ont généré 2,4 milliards d'USD, soit une baisse de 7% en glissement annuel, a informé l'Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP).

Une baisse en valeur par rapport à la même période de l’an dernier a été constatée sur de nombreux marchés importants.

Le Japon en a importé pour 445 millions d'USD, -1,9% en un an. En particulier, on a observé une forte chute, de 20,8% en variation annuelle sur le marché européen, premier importateur de crevettes du Vietnam. Seule la Chine a augmenté (de 7,2%) ses importations, pour 382,3 millions de dollars de valeur.

Actuellement, les importateurs américains ont tendance à réduire leurs achats des crevettes d’Inde et de Thaïlande en raison du prix peu compétitif de ces produits. La tendance baissière des importations de la Chine se poursuit à cause des impacts de la crise commerciale sino-américaine. Cependant, il semble que cette filière du Vietnam ne peut pas en bénéficier dans le contexte où la partie américaine applique encore le Programme de surveillance des importations de produits de la mer (SIMP) pour les produits aquatiques issus du Vietnam.

La demande de l’UE et du Japon n’ont pas encore retrouvé des couleurs.

Sur cette base, les exportations nationales de crevettes ne pourront probablement pas se redresser d’ici décembre et 3,4 milliards d'USD sont attendus sur toute l’année 2019.


CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Hanoï développe l'industrie sans fumée Le projet du tourisme intelligent a été mis en place par le Service du tourisme de Hanoï en collaboration avec la filiale du Groupe des postes et des télécommunications du Vietnam dans la capitale, afin d'accélérer l'industrie sans fumée de la capitale.