15/08/2020 17:20
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a ordonné l’application stricte des mesures de prévention et de contrôle du COVID-19 dans les établissements médicaux pour préserver la santé des citoyens et des employés des dangers de la propagation de cette épidémie.
>>Le Vietnam appelle à la coopération dans la lutte anticoronavirus
>>Le Vietnam au débat sur les pandémies et les défis du Conseil de sécurité

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) s’exprime lors de la réunion à Hanoï, le 12 août. Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a averti jeudi 13 août lors d’une réunion du gouvernement d’un risque élevé de transmission dans les dix jours à venir, et a demandé aux localités de mobiliser des ressources pour le traçage des contacts, la quarantaine, le dépistage et le traitement. Le ministère de la Santé aidera les localités dans leurs travaux.

Les forces participant au combat, en particulier les agents de santé, la police et l’armée, doivent être équipées de combinaisons de protection, a-t-il dit, soulignant la nécessité de rester vigilant pendant le combat.

Le chef du gouvernement a demandé au secteur de la santé d’intensifier la formation du personnel et de mieux traiter les cas suspects (personnes ayant contractés la maladie ou ayant été en contact avec des malades).

Des mesures de distanciation physique devraient être déployées pour les groupes vulnérables comme les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques, a-t-il indiqué, demandant davantage de moyens de dépistage dans les localités.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au ministère de la Santé de poursuivre la recherche du vaccin contre le COVID-19, d’analyser les causes des morts pour minimiser les décès et de se coordonner avec les localités engagées dans la lutte.

Les ministères de la Défense et de la Police et les Comités populaires provinciaux ont été invités à renforcer les inspections dans les zones frontalières pour empêcher l’immigration illégale.

Les localités devraient prendre en considération l’ampleur et la durée de l’imposition de mesures de distanciation sociale, a-t-il encore indiqué.

Le chef du gouvernement a souligné la nécessité de créer des conditions favorables pour que les investisseurs étrangers, les experts, les gestionnaires et les ouvriers qualifiés entrent au Vietnam conformément aux réglementations de prévention et de contrôle du COVID-19.

Il a de nouveau appelé les gens à installer Bluezone, une application de recherche de contacts développée localement pour identifier et alerter les personnes qui ont interagi avec des patients du COVID-19.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.