23/04/2017 08:38
Les sportifs vietnamiens attendent de pied ferme les 29es Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est (SEA Games 29), prévus du 19 au 31 août en Malaisie. L’objectif est encore de figurer dans le Top 3 du classement par nations.
>>La 6e étape de la course de relais en l’honneur des Sea Games 29 à Hanoï
>>Le Vietnam vise l’une des trois premières places des 29es SEA Games
>>Quelle ville est la mieux placée pour les SEA Games 31 ?

Le médaillé olympique Xuân Vinh, une des plus grandes chances de médailles d’or vietnamiennes pour les SEA Games 29. 
Photo : EPA/VNA/CVN

Les SEA Games 29 sont l’un des plus grands rendez-vous de l’année pour le sport vietnamien. Au-delà de l’aspect purement sportif, ils demeurent aussi un excellent moyen de promouvoir une belle image du Vietnam, à commencer par son peuple et sa culture.

Les instances sportives nationales ont décidé de concentrer leurs efforts dans les disciplines olympiques, dont l’athlétisme, la natation, la gymnastique artistique, l’haltérophilie et le tir. Sa direction a mis au point un programme scientifique et personnalisé mêlant entraînement, compétitions, régime nutritionnel et suivi médical. Pour l’heure, les principaux espoirs de médaille d’or reposent sur les épaules du tireur Hoàng Xuân Vinh, de la nageuse Nguyên Thi Anh Viên et de la «fille en or» du wushu, Duong Thuy Vi.

Du talent à revendre

L’année 2016 peut être considérée comme l’année de Hoàng Xuân Vinh, qui est entré au Panthéon du sport national en remportant, aux Jeux de Rio, le premier titre olympique de l’histoire du pays. En effet, il a décroché la médaille d’or au pistolet à 10 m hommes, avec à la clé un nouveau record olympique (202,5 points). Il a également remporté l’argent au pistolet à 50 m hommes (191,3 points). Grâce à ces performances, la délégation sportive vietnamienne a fini à la 48e place du classement par nations. Le 28 février dernier, avec 236,6 points, il a raflé à New Delhi (Inde) la médaille d’argent lors de la Coupe du monde de la Fédération internationale de tir sportif (ISSF) 2017.

«Nous comptons sur Hoàng Xuân Vinh pour faire rayonner le sport national aux SEA Games 29, souligne Trân Duc Phân, directeur général adjoint du Département général de l’éducation physique et des sports. Ce tireur est un exemple et un moteur pour nos sportifs. Lors des SEA Games 29, il prendra part à deux épreuves individuelles que sont le pistolet à air comprimé à 10 m et le pistolet classique à 50 m».

Anh Viên, une sportive «cible» du pays

Nul doute qu’Anh Viên sera encore comme un «poisson dans l’eau» à ces SEA Games 29.
Photo : EPA/VNA/CVN

Du côté de la natation, l’optimisme est également de mise avec Nguyên Thi Anh Viên, la nageuse numéro un du Vietnam, qui, au regard de ses performances, pourrait bien cette année exploser au plus haut niveau. Petit rappel de son palmarès. Cette jeune fille, originaire de Cân Tho (delta du Mékong), a battu successivement plusieurs records nationaux et d’Asie du Sud-Est. Lors des SEA Games 28, tenus en juin 2015 à Singapour, elle a remporté à elle seule dix médailles, dont huit d’or, une d’argent et une de bronze. Elle a également amélioré huit records régionaux, devenant le sportif vietnamien le plus prolifique en termes de médailles d’or en une édition.

Ayant fait le plein de confiance, Anh Viên est déterminée à remporter davantage de médailles d’or à ces SEA Games 29. Et ce, pour répondre aux attentes de ses proches, entraîneurs et supporters. Il faut dire aussi que les instances sportives n’ont pas lésiné sur les moyens, puisque la jeune fille fait partie de la liste des sportifs cibles du pays, c’est-à-dire bénéficiant d’importants investissements en 2016 et en 2017. Anh Viên est partie de longs mois s’entraîner aux États-Unis, nation dont la réputation n’est plus à faire en matière de natation.

Duong Thuy Vi, une fille en or

Thuy Vi est l’un des plus grands espoirs du pays pour ces SEA Games 29.
Photo : AFP/VNA/CVN

En wushu, le plus grand espoir repose sur les frêles épaules de Duong Thuy Vi. À 24 ans, elle s’est déjà constituée un palmarès admirable : médailles d’or aux championnats du monde et d’Asie junior, aux Jeux sportifs d’Asie en salle (ASIA Indoor Games, ndlr), aux SEA Games 28 et plusieurs autres à des compétitions internationales. Lors des 17es Jeux sportifs d’Asie (ASIAD) tenus à Incheon, en République de Corée, Thuy Vi a obtenu une médaille d’or en sabre et pique combinés. Un véritable tournant pour le wushu vietnamien où des champions de classe mondiale tels Nguyên Thuy Hiên, Dàm Thanh Xuân, Nguyên Thi Ngoc Oanh et Nguyên Thanh Tùng n’avaient jamais réussi à décrocher l’or.

Selon les prévisions, après les Championnats nationaux de wushu prévus en août, Duong Thuy Vi et ses coéquipiers de l’équipe nationale continueront à entraîner à Hanoï. Puis, ils partiront en juillet prochain en Chine pour un stage intensif.

Outre ces trois sportifs de talent, il ne faut pas oublier non plus Pham Thi Huyên (athlétisme), Thach Kim Tuân (haltérophilie), Pham Phuoc Hung (gymnastique artistique), Nguyên Thi Ngoan (karaté) et Nguyên Diêp Phuong Trâm (natation), qui disposent d’un réel potentiel pour briller aux SEA Games 29.

Le directeur général adjoint du Département général de l’éducation physique et des sports, Trân Duc Phân, est confiant quant aux possibilités pour le Vietnam d’encore figurer dans le Top 3 de cette compétition. Pour cela, «tous les acteurs du sport, que ce soient instances, athlètes ou entraîneurs, devront donner le meilleur d’eux-mêmes». Selon lui, les instances sportives se focaliseront en priorité sur l’entraînement des athlètes afin qu’ils puissent arriver le jour J en pleine possession de leurs moyens. Notamment dans les disciplines olympiques et inscrites aux Jeux asiatiques.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.