01/10/2020 11:13
L’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) est entré en vigueur le premier août dernier. Pour en tirer le meilleur profit, les entreprises vietnamiennes s’efforcent de s’adapter aux conditions requises.
>>EVFTA : de nouvelles opportunités d’affaires pour les entreprises de l’UE
>>L’EVFTA et des remarques pour les entreprises au menu d’une conférence


Le 22 septembre dernier, 126 tonnes de riz parfumé ont été exportées en Europe sans droit de douane. Photo : VNA/CVN

Grand exportateur de café et de poivre, Simexco Dak Lak se prépare depuis longtemps à l’EVFTA. Pour répondre aux normes techniques imposées par l’UE en matière d’hygiène et de sûreté alimentaire, d’origine et d’environnement, l’entreprise a demandé à ses centaines de cultivateurs de modifier leurs techniques de production et de contrôle. 

Nguyên Tiên Dung, directeur du projet "Développement durable du café" de Simexco Dak Lak, fait savoir :  "L’EVFTA favorise l’accès des produits agricoles vietnamiens vers l’UE mais pour pénétrer ce marché exigeant, les entreprises doivent respecter les normes imposées. Nous avons choisi de créer notre propre zone de matières premières pour être en mesure de justifier de l’origine de nos produits et en contrôler la qualité".

Pour réellement profiter des retombées de l’EVFTA, les entreprises vietnamiennes doivent améliorer leur compétitivité, affirme Nguyên Xuân Loi, directeur de la société An Thai, exportatrice de café dans la province de Dak Lak.  "L’UE est un marché prometteur mais très exigeant. La concurrence entre les différents exportateurs de café est très vive. C’est pourquoi, notre société investit depuis plusieurs années dans l’innovation pour améliorer notre productivité et la qualité de nos produits".

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (2e de droite à gauche) visite le stand de café de la société An Thai à la 13e Foire commercial Chine-ASEAN.
Photo : VOV/CVN

Pour aider les entreprises domestiques à comprendre les enjeux de l’EVFTA et les conditions précises de cet accord, la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam a rédigé un guide pratique.  Son président Vu Tiên Lôc précise : "Ce guide a été élaboré par des experts qui ont aidé de nombreuses entreprises à exporter leurs produits vers l’UE".

À la fin du mois d’août,  soit un mois seulement après l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange Vietnam-Union européenne, le chiffre d’affaires réalisé à l’export s’élevait à 280 millions d'USD, soit une hausse de 10% par rapport à juillet. Le 22 septembre dernier, 126 tonnes de riz parfumé ont été exportées en Europe sans droit de douane. 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Entre terre et mer, le marais de Chuôn À Phu An, une commune de la province de Thua Thiên-Huê, au Centre du Vietnam, s’étend jusqu’à l’horizon le marais de Chuôn, un lieu paisible en pleine nature.