30/10/2013 10:31
Ces dernières années, le Japon est un débouché important des services et produits de logiciel du Vietnam puisqu'il représente près de 40 % du chiffre d’affaires des entreprises vietnamiennes de ce secteur.

 

Dans la société de technologies de l’information du Vietnam, FPT Software. 
                                                                                                   Photo : FPT news/CVN


Cependant, en vue de réduire progressivement les risques résultant d'une telle situation, les entreprises vietnamiennes ont désormais tendance à viser les États-Unis, un marché prometteur, a déclaré Chu Tiên Dung, président de l’Association de l'informatique de Hô Chi Minh-Ville.

Selon lui, les entreprises bénéficient de nombreuses années d’expérience dans l’externalisation de logiciels, notamment pour des clients japonais, européens et sud-américains. De plus, la plupart d’entre elles ont le CMMI (Capability Maturity Model Integration).

Société spécialisée dans l’externalisation au Japon, FPT Software est arrivé en 2008 sur le marché américain en créant une première filiale, FPT USA. À ce jour, les États-Unis sont devenus le 2e débouché de FPT Software après le Japon, a expliqué Bùi Hoàng Tùng, directeur de FPT USA.

"Auparavant, le marché américain ne représentait qu’un peu moins de 10 % du chiffre d’affaires de FPT Software. L'année dernière, ils représentait 27 %, grâce à une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires de 65 % pendant la période 2010-2012 ", a-t-il ajouté.

En dehors de FPT, d'autres sociétés vietnamiennes de logiciel comme MA Solutions, KMS, Havey Nash, Aricent… ont du succès sur le marché américain. Nguyên Huu Lê, président de TMA Solutions, a déclaré que "l’externalisation de logiciel par des partenaires américains représente toujours une grande partie de notre chiffre d’affaires. Cette année, il connaît une croissance de 30 %".

La plupart des entreprises vietnamiennes de ce secteur estiment que les États-Unis sont un débouché prometteur mais peu facile. En effet, la taille et les capacités concurrentielles des entreprises vietnamiennes sont moindres que celles de leurs concurrents de Chine et d'Inde.

C’est pourquoi, afin de mieux exploiter et satisfaire ce marché prometteur, les entreprises vietnamiennes doivent s’efforcer d’améliorer la qualité de leurs produits et services, ainsi que d’obtenir des certificats tels le CMMI et le standard BS7799…, selon Bùi Hoàng Tùng.

PCV/CVN



Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.