19/08/2018 11:13
Parallèlement à l’attrait des capitaux étrangers, les investissements vietnamiens à l’étranger ont été particulièrement vigoureux ces dernières années.
>>Hanoï, première destination des IDE en sept mois
>>Keidanren joue un rôle important dans les relations Vietnam - Japon
>>Promotion du commerce et de l’investissement Vietnam - Algérie

Sur les cinq premiers mois de l’année, les entreprises vietnamiennes ont investi 184,7 millions de dollars à l’étranger. Plus précisément, 48 nouveaux projets représentaient un montant total de 144,7 millions de dollars, à quoi s’est ajoutée une hausse du capital initial pour 14 projets à hauteur de 40 millions de dollars.

À présent, les investissements directs du Vietnam à l’étranger concernent 24 pays et territoires. Le Laos est en tête avec 43% du total, suivi du Cambodge (17,5%), puis de Cuba (10,8%). Le secteur de la banque et de la finance se trouve au premier rang avec 105,8 millions de dollars, représentant plus de 70% du total. Viennent ensuite l’industrie manufacturière avec 25,4 millions; l’agriculture, la sylviculture et l’aquaculture (21 millions)...

Après dix ans d’implantation à l’étranger, Viettel compte plus de 35 millions d’abonnés sur 11 marchés. 
Photo: VNA/CVN

Depuis le début du Renouveau (1986), le retour sur investissement total a été estimé à 1,52 milliard de dollars, soit 20,03% des sommes investies. Selon Vu Van Chung, directeur adjoint du Département de l’investissement étranger du ministère du Plan et de l’Investissement, “de nombreux projets dans les secteurs de l’agriculture, de la sylviculture, des télécommunications et de l’hydroélectricité se caractérisent par une longue période de mise en œuvre. Aussi, les premières années, l’absence de profits voire les pertes sont normales. C’est lorsque le projet est opérationnel que les bénéfices arrivent”. 

Les activités d’investissement à l’étranger aident le Vietnam à élargir ses débouchés et à éviter les barrières commerciales. Par extension, ces flux financiers ont stimulé les investissements directs étrangers vers le Vietnam et, d’une manière générale, accéléré le processus d’intégration du pays dans l’économie mondiale en créant des opportunités de coopération entre pays ou entre entreprises. En outre, le Vietnam a pu faire évoluer son cadre juridique dans le sens d’une conformité accrue avec les règles internationales, encourageant ainsi d’autres pays à y rechercher des opportunités de profit.

Le secteur bancaire en tête

Au cours des cinq premiers mois de 2018, le secteur bancaire était en tête des destinations des apports des entreprises vietnamiennes à l’étranger. Le Laos et le Cambodge en ont été les principaux bénéficiaires, notamment via plusieurs banques vietnamiennes implan-tées sur leur territoire et ayant ouvert filiales et bureaux de représentation dans d’autres pays. Par exemple, la Banque d’investissement et de développement du Vietnam (BIDV) est présente au Myanmar et en Russie; la Banque de commerce extérieur du Vietnam (Vietcombank) à Singapour et à Hongkong (Chine); la Banque d’industrie et de commerce du Vietnam (Vietinbank) en Allemagne, en France, à Singapour et au Myanmar.

Selon un expert, le Vietnam participe activement au commerce international avec la signature d’accords de libre-échange. Par conséquent, de nombreuses opportunités sont apparues dans le secteur des investissements. Plusieurs banques du Vietnam investissent et élargissent leurs activités à l’étranger pour mieux répondre aux demandes des entreprises et citoyens vietnamiens implantés dans ces pays.

La banque Sài Gon - Hanoi (SHB) a ouvert deux succursales à l’étranger, l’une au  Laos et l’autre au Cambodge.              
Photo:  Trân Viêt/VNA/CVN

À en croire les estimations de Dâu Anh Tuân, chef de la section de la législation de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam, les activités d’investissement à l’étranger des entreprises vietnamiennes se diversifient après 30 ans d’opération, ce qui se traduit par l’élargissement des marchés, des secteurs, de l’envergure des projets, et par la présence sur place de sociétés spécialisées dans divers domaines économiques.

Parmi les entreprises ayant investi plus d’un milliard de dollars à l’étranger figurent le Groupe pétro-gazier du Vietnam (PVN), le Groupe des télécommunications de l’armée (Viettel), la Société par actions Hoàng Anh Gia Lai, les Compagnies de produits laitiers Vinamilk, TH...

Ces flux concernent divers secteurs, principalement l’exploitation minière, l’agriculture et la sylviculture, l’information et la communication, l’industrie manufacturière, l’immobilier, la finance et la banque… Vinamilk a ainsi construit des usines aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Cambodge… Dans le même sens, la Compagnie générale des aliments du Vietnam (Vinafood) a investi dans des installations de distribution à Singapour ainsi que dans une usine agroalimentaire au Cambodge pour l’exportation vers le marché européen. Après dix ans d’implantation à l’étranger, Viettel compte plus de 35 millions d’abonnés sur 11 marchés. Il se trouve ainsi dans la liste des 30 entreprises de télécommunications ayant le plus grand nombre de clients du monde. Pour sa part, le groupe TH, représentant 2,7 milliards de dollars, est le leader dans le secteur de la transformation de lait en Russie.           
 
Thê Linh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.