26/04/2017 19:25
Sept des trente plus grandes entreprises vietnamiennes ont rendu publics leurs engagements à observer les dispositions des lois relatives à la prévention et à la lutte contre la corruption, a annoncé, mercredi 26 avril à Hanoï, Towards Transparency (TT).
>>Pour un environnement des affaires intègre au Vietnam
>>La transparence dans le secteur des minerais au centre d’un colloque à Hanoï
>>Satisfaction grandissante des entreprises sur la réforme des formalités

Cérémonie de présentation du rapport TRAC Vietnam 2017 de Towards Transparency, le 26 avril à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Cependant, seules quatre grandes entreprises divulguent les engagements de leurs dirigeants à soutenir la prévention et la lutte contre la corruption, a fait savoir cette société de conseil à but non lucratif qui est devenue en mars 2008 le contact national officiel de Transparency International (TI).

Cela suscite des soucis et craintes quant aux engagements des entreprises à repousse ce fléau, a-t-elle ajouté dans son rapport TRAC Vietnam 2017 (Transparency in Corporate Reporting ou TRAC, pour la transparence des informations publiées par les entreprises).

Le respect des standards internationaux, dont ceux en matière de transparence, devient de plus en plus impérieux quand les entreprises vietnamiennes élargissent leur rayon d’action dans le monde, a déclaré la directrice de TT, Nguyên Thi Kiêu Viên.

Le programme interne de prévention et de lutte contre la corruption est une des meilleures mesures de protection des entreprises contre le péril de la corruption ainsi que les risques juridiques au préjudice de la réputation des entreprises, a-t-elle indiqué.

L’indice de perceptions de la corruption 2016 de Transparency International qui représente les niveaux de corruption dans 176 pays, classe le Vietnam au 113e rang.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.