18/05/2015 15:16
Ces dix dernières années, l’investissement dans les projets d’électricité est devenu un secteur lucratif pour les entreprises étrangères, dont Sumitomo.
>>Coopération dans le développement d'un marché concurrentiel de l'électricité

Selon les prévisions, au 3e trimestre, le groupe japonais Sumitomo va conclure avec le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce une convention BOT (Bâtire - Opérer - Transférer) pour la construction de la centrale thermoélectrique de Vân Phong 1 dans la province du Khanh Hoà (Centre). Cette signature achèvera 5 ans de négociations entre les deux parties. Selon une information de Sumitomo Vietnam, les négociations sont presque achevées.

Une fois ce contrat signé, Sumitomo investira dans un 2e projet thermoélectrique au Vietnam. D’un coût total de près de 2 milliards de dollars, Van Phong 1 contribuera à assurer un approvisionnement suffisant en électricité pour le Sud.

Ces dix dernières années, l’investissement dans les projets d’électricité est devenu un secteur lucratif pour les entreprises étrangères.
Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN

Actuellement, les 5 projets thermoélectriques réalisés suivant convention BOT portent sur les centrales Phu My 3, Phu My 2.2, Mông Duong 2, Hai Duong et Vinh Tân 1.

Le nombre d’entreprises étrangères qui souhaitent investir dans ses projets similaires au Vietnam augmentent progressivement. Posco Energy, filiale de Coréen Posco, a récemment conclu un mémorandum avec la province de Quang Ninh (Nord) pour réaliser un projet thermoélectrique d’une capacité totale de 1.200 MW selon cette modalité juridique.

Le groupe américain AES a mené une enquête sur un nouveau projet à Quang Ninh, tandis que le projet thermoélectrique de Mông Duong 2, dont celui-ci est aussi le maître d’ouvrage, en est à sa dernière phase de construction.

Le géant sud-coréen Samsung est récemment devenu l'un des maîtres d’ouvrage du projet de Vung Ang 3.

Selon Il Indronil Sengupta, représentant en chef du groupe industriel indien Tata au Vietnam, «pour Tata, l’électricité est prioritaire au Vietnam. L’investissement simultané dans 2 projets électriques montre la confiance de Tata».

Jaks Resources (Malaisie) est le maître d’ouvrage du projet thermoélectrique de Hai Duong d’un coût total de plus de 2 milliards de dollars. «L’investissement dans le secteur de l’électricité au Vietnam ne donne jamais lieu à perte. La raison tient à ce que la demande en électricité ne cesse de croître, environ 12% par an», a souligné Haris F. Abdullah, représentant en chef de la Sarl de l’électricité de Hai Duong, filiale de Jaks Resources.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Bientôt la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature se déroulera du 21 au 23 novembre dans le centre de la culture et des arts du Vietnam (N°2, rue Hoa Lu) à Hanoï.