25/09/2021 17:20
De nombreuses entreprises d'investissements directs étrangers (IDE) dans la ville de Dà Nang (Centre) ont exprimé leur souhait de fonctionner à pleine capacité après la fin de la vaccination des travailleurs, lors d'un dialogue avec les autorités locales, le 24 septembre.
>>Les investisseurs étrangers toujours confiants au Vietnam
>>Les IDE en hausse de 4,4% pendant la période de pandémie au Vietnam
>>L'attraction prometteuse des IDE au Vietnam

Dialogue entre les autorités locales et les entreprises d'investissements directs étrangers dans la ville de Dà Nang (Centre).
Photo : VNA/CVN

Les associations et les entreprises d'IDE ont fait de nombreuses recommandations et propositions comme : injection de deux doses de vaccins des travailleurs, assistance d’une partie du coût des tests COVID-19, facilité de la circulation des experts et des marchandises étrangers, information opportune sur les réglementations et politiques anti-épidémiques de la ville par de nombreuses langues...

Kim Jinmo, directeur adjoint de l'Agence sud-coréenne de promotion du commerce et des investissements (KOTRA) à Dà Nang, a estimé les décisions opportunes de l’autorité locale contribuant à réduire le nombre des infectés. Les entreprises sud-coréennes partagent et accompagnent la ville et proposent l’élaboration d’un scénario pour vivre ensemble le virus et maintenir la production et contrôler l'épidémie.

Ciprian Bota, directeur de sarl Universal Alloy Corporation Vietnam Co., Ltd, a suggéré que la ville de Dà Nang attribue bientôt plus de vaccins pour injecter deux doses complètes pour les travailleurs et permette aux experts étrangers de choisir des modes de mise en quarantaine. Actuellement, la réalisation des commandes est encore lente en raison de la distanciation sociale et son entreprise n'est pas exploitée à pleine capacité, a-t-il ajouté.

Ikeda Naoatsu, président de l’Association des entreprises japonaise pour Dà Nang, a constaté que de nombreuses entreprises connaissaient actuellement des perturbations de la chaîne d'approvisionnement. De nombreuses entreprises de Dà Nang dépendent des matières premières des villes et provinces du Nord et du Sud où la circulation de marchandises est reste encore très difficile.

Présent au dialogue, Nguyên Van Quang, secrétaire du Comité du Parti de Dà Nang, a affirmé que la ville continuerait à mettre en œuvre efficacement les solutions et les politiques pour soutenir les entreprises et les travailleurs, à donner la priorité au soutien aux secteurs économiques.

D’ici début octobre, la ville veillera à ce que les employés soient vaccinés avec au moins une dose de vaccin anti-COVID-19 et visera la deuxième d'ici la fin 2021. Elle prendra en charge 50% des coûts des tests, mettra en place une équipe médicale d'intervention rapide pour soutenir les entreprises lors de la détection de cas d’infection…
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.