26/06/2018 12:07
Les experts participant à un colloque tenu à Hanoï lundi 25 juin ont souligné la nécessité de prendre des mesures pour accroître l'efficacité du transfert de technologies par les entreprises d'IDE au Vietnam.
>>Mesures pour améliorer la qualité de la main-d’œuvre dans les entreprises d'IDE
>>IDE: l'industrie manufacturière rafle la mise

 
Le colloque sur  la nécessité de prendre des mesures pour accroître l'efficacité du transfert de technologies par les entreprises d'IDE au Vietnam.
Photo: Thúy Hiên/Bnews/CVN

S'exprimant lors de l'événement, le vice-ministre du Plan et de l'Investissement, Nguyên Thê Phuong, a déclaré qu'après 30 ans d'ouverture du Vietnam aux investisseurs étrangers, le secteur des IDE est devenu une partie importante de l'économie nationale. Au premier semestre 2018, les investisseurs étrangers ont versé plus de 20 milliards d’USD dans 1.362 nouveaux projets et 507 projets existants, ainsi que pour acheter des actions dans 2.748 autres.

Les investissements étrangers représentent 25% du total des investissements du pays et contribuent pour 20% au PIB national. L'année dernière, ce secteur a contribué pour près de 8 milliards d’USD au budget de l'État, représentant 14,4% du total des recettes.

À l'heure actuelle, 58% des investissements étrangers sont axés sur la transformation et la fabrication, ce qui représente 50% de la valeur de production industrielle.

En plus de créer des emplois et d'améliorer la qualité des ressources humaines, les entreprises d'IDE ont aidé à améliorer les compétences des gestionnaires vietnamiennes, à transférer des technologies de pointe aux entreprises domestiques...

Cependant, le travail de transfert de technologies n'a pas encore répondu aux attentes, a indiqué Nguyên Thê Phuong, ajoutant que les entreprises à capitaux étrangers ne créent pas de liens étroits avec les entreprises vietnamiennes pour qu’elles puissent participer à la chaîne de valeur.

Nguyên Thi Tuê Anh, chef adjointe de l'Institut central de gestion économique (CIEM), a déclaré que l'influence du transfert de technologies des entreprises d'IDE reste faible, peu d'entreprises vietnamiennes ayant accès à leurs chaînes d'approvisionnement.

Par conséquent, elle a souligné la nécessité de créer un environnement compétitif équitable afin que les entreprises d'IDE et les entreprises nationales puissent mieux se coordonner dans la production.

Pendant ce temps, le docteur Nguyên Huu Xuyên, de l'Institut de recherche, d’invention et d’exploitation des technologies du ministère des Sciences et des Technologies, a souligné la nécessité de compléter rapidement le cadre juridique pour un fonctionnement plus efficace  du Fonds national d'innovation technologique.

Ce Fonds doit fonctionner en tant qu'organisation financière et ne pas entraver  l'approche des entreprises en matière de crédit préférentiel pour la réception, le transfert et l'innovation technologiques, a-t-il ajouté.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.