05/04/2020 07:09
Obligées de stopper le transport de passagers en raison de l'épidémie de COVID-19, les entreprises aériennes et ferroviaires se sont tournées vers le transport de marchandises, solution leur permettant de minimiser la chute de leur chiffre d’affaires.
>>Les compagnies aériennes suspendront le trafic de passagers au Vietnam
>>Vietnam Airlines augmente ses vols pour transporter des marchandises
>>Vietnam Airlines réduit la fréquence de ses vols intérieurs

Vietnam Airlines renforce le transport de marchandises.

Photo : Phan Sau/VNA/CVN

Le ministère des Communications et des Transports a demandé d’arrêter, du 1er au 15 avril, le transport de passagers. Les entreprises concernées sont celles opérant dans les secteurs aérien, maritime, ferroviaire, routier et fluvial.

Le Département de l'aviation civile du Vietnam a demandé de suspendre les transports de passagers internationaux vers le Vietnam et de réduire au maximum les vols intérieurs. Les compagnies aériennes ne peuvent effectuer qu’un vol  par jour sur les lignes Hanoï - Hô Chi Minh Ville, Hanoi - Dà Nang / Phu Quôc, Hô Chi Minh-Ville - Dà Nang/ Phu Quôc - Hanoï.

La Compagnie générale des chemins de fer du Vietnam, quant à elle, n’a le droit de mettre en circulation qu'une seule paire de trains de voyageurs SE3/4 sur la ligne Nord-Sud. Précisément, le train SE3 part de la gare de Hanoï à 19h25 et le SE4, de celle de Saïgon (Hô Chi Minh-Ville), à 20h30. L’arrêt concerne tous les trains de voyageurs locaux sur toutes les lignes.
 
Recentrer les activités sur le fret

Les  entreprises de transport se heurtent à maintes difficultées du fait de l’arrêt provisoire du transport de passagers. Elle sont obligées à chercher de nouvelles orientations afin de limiter les pertes. L’une des simples à mettre en place est le transport de fret. 

Actuellement, le Vietnam compte plus de 200 avions cloués au sol à cause du coronavirus. Face à cette situation, la Compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines s'est tournée vers le transport de marchandises qui devrait l'aider à réduire la chute de son chiffre d’affaires en cette période difficile. 

Du 12 au 31 mars, Vietnam Airlines a réalisé 45 vols de fret avec des B787-9 et A350 entre Hanoï/Hô Chi Minh-Ville et le Japon, la République de Corée, la Chine, Hongkong (Chine), Singapour, la Malaisie et Bangkok (Thaïlande), avec un volume d’environ 20-25 tonnes par vol.

En avril, elle va les intensifier pour garantir les échanges commerciaux entre le Vietnam et l’étranger. Environ 150 vols sont prévus entre Hanoï et Hô Chi Minh-Ville et entre Nha Trang, Cân Tho et Hanoï. 

Sur les lignes internationales, Vietnam Airlines exploite plus de 130 vols cargos vers l'Asie du Nord-Est (Japon, République de Corée, Chine, Hong Kong), l'Asie du Sud-Est (Thaïlande, Singapour), l’Europe (Grande-Bretagne, France, Allemagne, Russie) et l’Australie. En particulier, elle s’efforcera d’ici à la fin de l’année de les augmenter pour maintenir la production et les activités commerciales.


Le chemin de fer fait face à des difficultés sans précédent en raison de l'épidémie de COVID-19. Photo : DT/CVN


Pour le secteur des chemins de fer, à partir du 1er avril, comme dit plus haut, la Compagnie générale des chemins de fer met en circulation une seule paire de trains de voyageurs SE3/4 sur la ligne Nord-Sud. Afin de faire circuler rapidement les marchandises, le secteur augmentera le nombre de trains de fret, dont des express entre Hanoï et Hô Chi Minh-Ville.

Toujours à partir du 1er avril, elle envisage de réduire les frais de transport dans le contexte de réduction des prix des carburants et des économies de coûts, répondant aux besoins de transport des expéditeurs.


Phuong Mai/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...