23/06/2020 23:25
En plus de conseils d’experts ou de recommandations de gestionnaires économiques, les entreprises sont elles-mêmes activement à la recherche de nouveaux repères pour se sortir de la période de crise sanitaire provoquée par le coronavirus (COVID-19).
>>Le Vietnam, une grande destination d'investissement post-COVID
>>Vinamilk : exportations des premiers lots de produits laitiers vers le Moyen-Orient

Des représentants de nombreuses entreprises participent à un colloque sur la relance des activités commerciales post-épidémiques.

Quelque 200 entreprises se sont montrées intéressées par les mesures de relance des activités commerciales post-épidémiques, suggérées par des experts lors du colloque intitulé "Remarques à prendre en considération pour relancer les activités commerciales post-épidémiques", organisée le 18 juin dans la mégapole du Sud par le Centre de promotion du commerce et des investissements de Hô Chi Minh-Ville (ITPC), en coopération avec le Centre d’arbitrage international du Vietnam (VIAC).

Lors de cet événement, les experts ont mis l’accent sur la nécessité de diversifier les canaux de marketing ainsi que de vente de produits post-COVID-19, en particulier sur la promotion commerciale cybernétique, tout en profitant des supports médiatiques et des réseaux sociaux pour procéder à des services, des échanges commerciaux à distance de manière professionnelle.

Pour preuve, l’avocat Luong Van Ly, conseiller sénior de Global Layers, membre de VIAC a évoqué le nombre d’acheteurs et les transactions commerciales en ligne du commerce 4.0 qui ne cesse d’augmenter au Vietnam. Concrètement, en 2019, l'ensemble du pays comptait 39,9 millions de personnes participant aux achats en ligne, soit une augmentation de 11,8% par rapport à 2018 soit presque 50% de plus après seulement 3 ans. La valeur des achats en ligne par habitant a atteint 202 USD, en hausse de 8,6%. Parallèlement, le corridor juridique pour les activités commerciales en ligne a également été établi par le gouvernement et les ministères. Il s'agit de prémisses importantes dans la mise en ligne des entreprises.

Métamorphose des entreprises

Selon une enquête réalisée auprès du ministère de la Planification et de l'Investissement sur près de 130 000 entreprises en avril, environ 86% des entreprises ont été affectées par l'épidémie de COVID-19. Plus l'échelle de l'entreprise est grande, plus la proportion d'effets négatifs de l'épidémie de COVID-19 est élevée. Le chiffre d'affaires des entreprises du premier trimestre 2020 a fortement baissé à 74,1% sur la même période de l'année.

Malgré la forte baisse des revenus par rapport au plan, les entreprises encourent toujours des dépenses quotidiennes telles que le paiement des salaires et des dépenses connexes pour les employés, les intérêts débiteurs et les loyers de surface, entré autres, à quoi s’ajoutent les difficultés du marché, des sources de revenus et des flux de trésorerie qui ont contraint de nombreuses entreprises à recourir à des mesures liées au travail. Ainsi, près de 30% des entreprises appliquent des solutions de réduction des effectifs, plus de 21% des entreprises ont laissé leurs employés prendre des congés sans salaire et près de 19% des entreprises ont réduit leurs salaires.

Face à de tels enjeux, les associations professionnelles et leurs entreprises membres avaient anticipé les dégâts pour restructurer leurs activités commerciales ainsi que pour les orienter une fois la pandémie de COVID-19 mise sous contrôle. C’est le cas de l’Association de transformation du bois de Hô Chi Minh-Ville (HAWA) qui avait proposé cinq recommandations pour que ses entreprises-membres limitent leurs impacts négatifs sur les activités commerciales. Cette association a en particulier demandé à ses entreprises-membres d’être vigilantes sur l’état de santé des employés, tout en mettent en pratique des mesures de prévention pour faire en sorte que le moindre risque de contamination soit confirmé. La mesure de gestion de capital dans les investissements est ré-estimée tout comme l’évaluation des chaînes de distribution et de préparation précoce de plusieurs plans et scénarios pour faire face à la situation en cas de besoin de modifications rapides.

Focus sur le marché domestique

Certaines entreprises en matière de textile-habillement ont déployé des plans de fabrication des équipements sanitaires dont des masques de protection destinés à l’export, afin de garantir leurs forces de travail, à court terme. Selon M. Cao Huu Hiêu, directeur général adjoint du groupe de textile-habillement du Vietnam (Vinatex), cette orientation a permis à son groupe de garantir quelque 20% des effectifs du groupe les plus affectés par le COVID-19. Ces produits ont compensé partiellement les commandes de textile-habillement réduites pendant la période de crise sanitaire.

Dans le secteur touristique, nombre d’entreprises ont redémarré leurs activités suite à la levée de la mesure de distanciation sociale à partir du mois de mai. La campagne "les Vietnamiens voyagent au Vietnam" a été lancée par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Bon nombre d’agences de voyage, zones de villégiature, hôtels et restaurants, des transporteurs aériens comme routiers ont accepté de réduire leurs tarifs de service jusqu’à - 50% pour attirer encore plus de voyageurs. Saigontourist, ses unités membres ou Vietravel ont redémarré des activités touristiques avec des cascades de programmes promotionnels tout en surveillant l’évolution de la pandémie.

Pour les entreprises exportatrices, les experts de l’ITPC leur ont conseillé d’élaborer efficacement des plans et stratégies pour augmenter la qualité et la compétitivité de leurs produits conformément aux critères requis par les accords de libre-échange (ALE)  dans le contexte actuel. Elles se doivent d’entreprendre des collectes d'informations, des études de marché ainsi que de faire la mise à jour régulière des exigences du marché.

Texte et photo : Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.