23/03/2022 13:16
Dans le cadre du Forum d’entreprises francophones les 22 et 23 mars à Hô Chi Minh-Ville, un grand nombre d'entreprises a discuté des projets d'affaires et d'investissement dans les énergies renouvenables.
>>Francophonie : 1re Mission économique et commerciale au Vietnam et au Cambodge
>>Favoriser la coopération multisectorielle entre entreprises francophones
>>Faites vivre le potentiel économique de l'espace francophone !

Atelier sur les énergies renouvelables tenu le 22 mars à Hô Chi Minh-Ville.  Photo : Quang Châu/CVN

Les prix du charbon et du pétrole grimpent en flèche. Une bonne opportunité à saisir pour la production d’énergies renouvelables et les travaux d’économies d’énergie (énergies solaire, éolienne et hydraulique ou technologie de fabrication de piles solaires...). Par conséquent, la première Mission économique et commerciale de la Francophonie (MECA) organisée par l'Organisation internationale de la Francophonie du 21 au 30 mars au Vietnam et au Cambodge, a mis en place un atelier et des rencontres B2B sur ce sujet, les 22 et 23 mars à Hô Chi Minh-Ville.

Selon Mme Nguyên Thi Kim Ngoc, directrice adjointe du Service municipal de l'industrie et du commerce, la demande d'électricité de Hô Chi Minh-Ville est en forte croissance. Face au risque de pénurie d'électricité pour la production et les besoins quotidiens de la population, la ville déploie des projets de développement d’énergies renouvelables et d'économies d'énergie.

Du fait que la mégapole du Sud ne possède pas de conditions naturelles pour construire des centrales hydroélectriques ou de grandes surfaces pour exploiter l'énergie éolienne, elle vise à développer l'énergie solaire dont le potentiel est évalué par la Banque mondiale à environ 6.300 mégawatts. La ville encourage donc l'installation de panneaux solaires photovoltaïques pour augmenter la puissance de son réseau électrique. 

En plus d'exploiter l'énergie solaire, elle met en œuvre les projets de production d'énergie à partir des déchets. Le Comité municipal du Parti a publié un plan d'action conformément à la Stratégie nationale énergétique jusqu’en 2030 et vision 2045 dans laquelle la part des énergies renouvelables dans le mix total d’énergie primaire devrait s’établir à 15-20% d’ici 2030 (à titre de comparaison, l’hydraulique représente actuellement 10% de l’énergie primaire).

Dào Minh Chanh, directeur adjoint du Service du plan et de l'investissement de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que ce service encourageait toujours l'investissement dans la production d’énergies renouvelables et les travaux d’économies d’énergie. 

Perspectives de coopération
entre entreprises africaines et vietnamiennes 


Lors des rencontres B2B, le Pdg du New Vision Group SA (Bénin), Christophe Tozo, a indiqué que seuls 10% de la population béninoise avait accès à l'électricité. Il y a encore de nombreuses localités où les enfants béninois ne peuvent étudier que dans la journée grâce à la lumière du soleil. Son groupe souhaite chercher de nouveaux partenaires vietnamiens et francophones, à côté de ceux chinois. "J’ai besoin des fournisseurs de matières premières, des fabricants de batteries rechargeables pour tablette, batteries et chargeurs pour les sacs à dos solaires des écoliers à bas prix", a-t-il souligné.
 
Hô Chi Minh-Ville encourage toujours les investissements dans la production d’énergies renouvelables. Photo : VNA/CVN

Pour sa part, Ninah Rasoarisendra Ratsirarson, représentante de la société malgache Charbon Kias spécialisée dans la fabrication de charbons verts à partir de déchets agricoles et pouvant se substituer au charbon de bois, a fait savoir que l’objectif de sa participation à la MECA était de partager ses expériences avec les professionnels des énergies renouvelables et de la biomasse. Et elle s'est déclarée satisfaite d'avoir trouvé plusieurs entreprises du même secteur qui ont le même objectif de protection de l'environnement et de production de marchandises vertes.

Les participants ont partagé les orientations et les perspectives de coopération dans le but d’un développement vert et durable au sein de la communauté francophone.

Quang Châu/CVN

 


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.