29/04/2018 14:54
Le vote pour les élections législatives au Liban a débuté dimanche 29 avril pour la communauté libanaise d'Australie.
>>Liban : un responsable du Hamas blessé dans un attentat à la voiture piégée
>>Crise au Liban : Saad Hariri va rentrer à Beyrouth pour clarifier sa position

Des affiches électorales à un bureau de vote pour les législatives au Liban, dans la banlieue de Greenacre, à l'ouest de Sydney, le 29 avril.
Photo: AFP/VNA/CVN

Quelque 12.000 Libanais, sur les 230.000 que compte cette diaspora selon des estimations, sont enregistrés sur les listes électorales, a déclaré l'ambassade du Liban à Canberra, une semaine avant le scrutin du 6 mai au Liban qui va déterminer la direction du pays pour les années à venir. Le Liban n'a pas tenu d'élections législatives depuis 2009, et une nouvelle loi permet aux Libanais vivant à l'étranger d'y participer, pour la première fois depuis l'indépendance en 1943.

Avec ses quelque 230.000 personnes, un chiffre qui comprend les migrants nés au Liban et leurs familles, la communauté libanaise d'Australie est l'une des plus nombreuses en dehors des États-Unis. Les électeurs votent pour une liste de candidats se présentant dans leur district libanais d'origine, selon un scrutin de liste à la proportionnelle. Ils choisissent aussi un nom sur une liste de candidats représentant chaque communauté religieuse selon un système de quotas.

Après des vagues successives d'immigration depuis le XIXe siècle jusqu'à la guerre civile de 1975-1990, certaines estimations situent l'ampleur de la diaspora libanaise dans le monde à près de 12 millions, mais la plupart de ces personnes n'ont plus la citoyenneté libanaise.

Pour ces législatives, 116 bureaux de vote sont installés dans les ambassades et consulats libanais dans 39 pays, mais seules 82.900 personnes se sont enregistrées pour participer au scrutin.

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.