10/02/2020 22:01
Hô Chi Minh-Ville s’est mobilisée pour endiguer une éventuelle propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus, a-t-on appris dimanche 9 février d’une séance de travail entre une mission du ministère de la Santé et les autorités municipales.

Un hôpital de campagne dans le district de Cu Chi, à Hô Chi Minh-Ville, a été officiellement mis en service le 10 février dans le cadre des efforts de la ville pour prévenir l’épidémie du nouveau coronavirus. Son personnel est constitué principalement des experts de l’Hôpital des maladies tropicales, des médecins et infirmers d’autres établissements médicaux de la ville.

Des touristes étrangères portent le masque de protection, le 5 février à Dà Nang. Photo : VNA/CVN

En plus de cet hôpital de campagne, 47 hôpitaux dans la mégapole du Sud sont mobilisés à faire des dépistages, à confiner des potentiels patients et à traiter des contaminés, a indiqué le Service municipal de la santé. 

À Thua Thiên - Huê, dans le Centre, les dispositions préventives pour contrer la propagation du nouveau coronavirus mises en place par les autorités locales sont efficaces et permettront de garantir la sérénité de la population et des touristes étrangers. Le Vietnam a détecté au total 14 cas d’infection parmi lesquels neuf à Vinh Phuc, trois à Hô Chi Minh-Ville, un à Khanh Hoà et un à Thanh Hoa.

Lundi 10 février, trois nouveaux cas de contamination au coronavirus (tous à Vinh Phuc et sont trois des huit travailleurs revenus de la ville de Wuhan, en Chine) sont sortis de l’Hôpital national des maladies tropicales, portant le nombre total de cas guéris à six.

En un court laps de temps, les ministères et les collectivités locales ont su mettre en œuvre une série de mesures synchrones pour empêcher l’épidémie de se propager au Vietnam, en dépit de la longueur de la frontière commune et de l’importance des échanges commerciaux avec la Chine.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a noté que le Vietnam gérait "très bien" l’épidémie. Le pays a activé le système de réponse "tout au début de l’épidémie", et renforcé le système de test ainsi que le partage d’informations pertinentes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.