14/01/2020 16:47
Le vice-Premier ministre permanent Truong Hoà Binh a salué les efforts de l'Inspection gouvernementale pour clarifier les actes répréhensibles dans plusieurs affaires de corruption qui ont attiré l'attention du public en 2019.
>>Inspection gouvernementale: mettre en œuvre des solutions pour prévenir la corruption
>>Nguyên Xuân Phuc travaille avec l’inspection gouvernementale
>>Le chef du PCV travaille avec l’Inspection gouvernementale

Truong Hoà Binh à la réunion pour examiner le travail de l'inspection du gouvernement l'année dernière et définir les tâches pour 2020, le 13 janvier à Hanoï. Photo : Van Diêp/VNA/CVN

Lors d'une réunion pour examiner le travail de l'inspection du gouvernement l'année dernière et définir les tâches pour 2020 à Hanoï lundi 13 janvier, le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh a déclaré qu'il était conscient de la "pression énorme" que les inspecteurs du gouvernement ont subie lorsqu'ils ont examiné les affaires appartenant à l'opérateur de télécommunications Mobifone, à l'achat illégitime des actions d'AVG, au projet déficitaire de la sidérurgie de Thai Nguyên et à de graves violations dans la péninsule Son Trà de Dà Nang et dans la zone urbaine de Thu Thiêm à Hô Chi Minh-Ville, qui ont tous impliqué des hauts fonctionnaires, même jusqu'à un ancien vice-Premier ministre et d'anciens ministres. "Cependant, vous avez consciencieusement rempli vos rôles pour arriver à des résultats précis et objectifs", a-t-il déclaré.

L'intensification de la lutte contre la corruption - avec une approche systématique, complète et sans restriction - a servi à la fois d'avertissement et de dissuasion, a déclaré Truong Hoà Binh, ajoutant que la corruption et d'autres activités néfastes avaient été restreintes, gagnant la confiance du public.

Il a noté que les efforts de lutte contre la corruption jouaient un rôle essentiel dans le maintien de l'ordre public, ce qui a beaucoup contribué aux impressionnantes réalisations socioéconomiques obtenues par le Vietnam l'année dernière.

Par rapport à 2018, le nombre de plaintes et de dénonciations en masse a considérablement diminué, a affirmé le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh, ajoutant que le nombre de cas réglés en 2019 était également plus élevé.

Cependant, il a souligné de nombreux problèmes que l'inspection du gouvernement devait résoudre, notamment des inspections inutiles avec des rapports retardés, des propositions peu pratiques pour faire face aux violations et un petit nombre d'inspecteurs qui n'avaient pas respecté les réglementations.

La petite corruption est également restée un problème endémique qui a tourmenté les entreprises et les personnes, a-t-il déclaré. Il a exhorté les inspecteurs à se concentrer davantage sur les "zones sensibles" à haut risque de corruption et les cas qui ont attiré l'attention du public, tout en examinant les responsabilités et l'obligation de rendre compte des dirigeants des ministères et des administrations locales dans la mise en œuvre des efforts de lutte contre la corruption.

Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh a également demandé à l'inspection du gouvernement d'accélérer les enquêtes sur les cas que le Comité national de pilotage de lutte contre la corruption avait mis sur une liste de surveillance spéciale.

Selon le rapport, 6.601 inspections administratives et 227.386 inspections spécialisées ont été effectuées en 2019, révélant des violations d'une valeur de 173.400 milliards de dôngs (7,5 milliards d’USD) en plus de la mauvaise gestion de 22.548 ha de terres.

L'inspection gouvernementale a également émis des recommandations pour que des sanctions administratives soient infligées à près de 2.000 organisations et individus. Il a transmis ses conclusions relatives à 94 cas impliquant des unités d'enquête de la police. L'inspection a découvert des violations dans 106 agences et unités d'État lorsqu'elle a procédé à un examen de la mise en œuvre des lois anti-corruption l'année dernière.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Nature et culture au Maichau Hideaway Lake Resort Mai Châu est une belle vallée poétique de la province de Hoà Binh, à environ 135 km au nord-ouest de Hanoï. Si vous aimez la paix, la tranquilité et souhaitez vous immerger dans la nature, c’est la destination parfaite.