08/03/2019 18:17

>>Le Parlement britannique appuie la nouvelle stratégie de May sur le Brexit
>>Brexit: l'UE laisse la porte ouverte à un délai supplémentaire

Le Brexit pourrait causer des "dommages incalculables" aux écosystèmes au Royaume-Uni et saper les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre, mettent en garde des groupes écologistes qui appellent Londres à donner la priorité à l'environnement après la sortie de l'UE. De la qualité de l'air à la gestion des déchets, 80% des règles environnementales britanniques viennent aujourd'hui de Bruxelles. Et certains craignent que le gouvernement ne se préoccupe pas des répercussions environnementales d'une sortie du bloc européen. "Si nous avons un Brexit sans accord, le gouvernement va être occupé par d'autres choses", redoute Richard Black, directeur du think tank Energy and Climate Intelligence Unit. "En terme de développement des politiques, il y a énormément de rattrapage à faire". Le gouvernement assure vouloir maintenir les critères environnementaux les plus élevés, avec ou sans accord avec Bruxelles. La Première ministre Theresa May a ainsi assuré l'an dernier que son pays continuerait "à agir en chef de file au niveau mondial en tenant (ses) engagements envers la planète", promettant que les règles européennes seraient traduites dans le droit britannique après le Brexit.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Fête du temple Dô à Bac Ninh La fête du temple Dô a été inaugurée vendredi 19 avril à Dinh Bang, une commune rattachée à la province de Bac Ninh (Nord). Des dizaines de milliers de visiteurs et des délégations de descendants des Ly doivent y participer durant trois jours.