01/01/2018 14:57
Au moment où le monde attend le passage à la nouvelle année, le journal Thê Thao & Van Hoa (Sports & Culture) de l’Agence Vietnamienne d’Information a sélectionné pour vous les dix événements culturels nationaux les plus marquants de 2017.
>>Les dix événements des sciences et des technologies les plus marquants de 2017
>>Les dix événements internationaux les plus marquants en 2017
>>Les dix événements nationaux les plus marquants de 2017

1. Deux patrimoines du Vietnam honorés par l'UNESCO

Un cours de "hat xoan". Photo : Thê Thao & Van Hoa/CVN

Lors de la 12e session du Comité intergouvernemental de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) qui a eu lieu les 7 et 8 décembre 2017 sur l'île de Jeju (République de Corée), le chant hat xoan (chant printanier) de Phu Tho et le bài choi (jeu traditionnel vietnamien combinant chant folklorique et jeu de cartes) du Vietnam ont été inscrits sur la liste des patrimoines culturels immatériels de l'humanité. L’UNESCO a décidé de passer le hat xoan de Phu Tho de la liste des patrimoines à sauvegarder d’urgence à celle des patrimoines culturels immatériels de l’humanité grâce aux efforts de Phu Tho dans la préservation et la valorisation de son patrimoine au cours de ces six dernières années.

2. De nombreuses activités pour célébrer le 50e anniversaire de l’ASEAN

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam prend la parole à la cérémonie d’ouverture du 20e Festival du cinéma vietnamien, le 24 novembre 2017 à Dà Nang (Centre).  Photo : Trân Lê Lâm/VNA/CVN

En l’honneur du cinquantenaire de la fondation de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), en 2017, de nombreux programmes, expositions… ont été organisés dans l’ensemble du Vietnam. Parmi eux, la finale du concours "Miss amitié de l’ASEAN" tenue pour la première fois en juin dans la province centrale de Phu Yên et le Prix du cinéma de l’ASEAN, ayant pour thème "Le cinéma connecte la communauté de l’ASEAN", qui a été lancé et organisé pour la première fois en novembre à Dà Nang (Centre), dans le cadre du 20e Festival du film vietnamien.

3. Le public s’oppose à l’interdiction de cinq chansons avant 1975

Un extrait de la copie de la chanson "Con duong xua em di" de Châu Ky et Hô Dinh Phuong. Photo : Thê Thao & Van Hoa/CVN

La décision concernant l’autorisation de promulguer les chansons composées avant 1975 ou celles créées par les Viêt kiêu (Vietnamiens d’outre-mer) par le Département chargé des activités artistiques et d’exécution (relevant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme) a soulevé un tollé. En mars 2017 en effet, cet organisme a décidé d’interdire l’interprétation de cinq chansons composées avant 1975 dont Con duong xua em di (La route d’autrefois où tu as traversé) de Châu Ky & Hô Dinh Phuong. Il s’agit d’airs très populaires et aimés par un grand nombre de Vietnamiens. Fin avril 2017, lors de sa séance de travail avec le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a proposé à ce département d’annuler cette décision. Pour sa part, Nguyên Dang Chuong, ancien chef du Département chargé des activités artistiques, a été muté.

4.  Le Studio de cinéma du Vietnam dans la tourmente

Le Studio de production de long-métrages du Vietnam a été reconverti.
Photo : ST/CVN

Après avoir été reconverti, le Studio de production de long-métrages du Vietnam (Vietnam Feature Filmstudio - VFS) a été placé sous la tutelle d’un actionnaire stratégique : la Compagnie générale du transport naval. Beaucoup d’artistes vietnamiens ont ainsi peur de voir le label VFS, créé il y a plus de 60 ans, disparaître. Le 13 octobre 2017, l’Inspection gouvernementale a décidé d’inspecter les activités de VFS menées depuis 2014, date à laquelle ce studio a commencé à être actionnarisé. L’inspection se poursuit.

5. L’ouvrage controversé du Professeur-Docteur Bùi Hiên sur la modification des lettres vietnamiennes

Fin novembre, la proposition de modification des lettres de la langue vietnamienne du Professeur-Docteur Bùi Hiên, ancien recteur adjoint de l’École normale supérieure des langues étrangères de Hanoï (actuellement l’Université de langues et d’études internationales relevant de l’Université nationale de Hanoï), a été rejetée massivement. Le 25 décembre 2017, Bùi Hiên a publié la totalité de son ouvrage datant d’une quarantaine d’années. Il comprend deux parties, la première étant consacrée aux consonnes et la seconde, aux voyelles. 

6. Scandales autour des concours de beauté dans et hors du pays

Miss "Océan du Vietnam 2017" Lê Âu Ngân Anh.
Photo : Thê Thao & Van Hoa/CVN

Le 28 octobre 2017 à Hô Chi Minh-Ville, Lê Âu Ngân Anh, originaire de la province de Tiên Giang (delta du Mékong), a été couronnée Miss "Océan du Vietnam 2017". Sa joie a été de courte durée, puisque la belle a été compromise dans un scandale de chirurgie esthétique avant ce concours. Autre incident : la demi-finale du Miss Univers Vietnam 2017 organisée le 4 novembre à Khanh Hoà (Centre) en dépit de l’arrivée du typhon Damrey qui a dévasté cette province du Centre et d’autres alentour. En outre, certaines candidates n’ont pas demandé l’autorisation des services concernés pour participer aux concours de beauté, à l’instar de Pham Anh Thu, couronnée au concours "Femme et Beauté" en Thaïlande, et de Phi Thanh Vân, sacrée au concours "Miss internationale des femmes d’affaires" aux États-Unis.

7. La téléréalité s’immisce dans la vie privée d’artistes

Lê Giang (droite) et son ex-époux Duy Phuong, lors de la 10e séance du programme "Après la lumière de l’auréole".

Certaines émissions de téléréalité ont exploité la vie privée d’artistes pour attirer les téléspectateurs. Précisément, lors de la 10e séance du programme "Après la lumière de l’auréole" diffusée le 4 décembre 2017 sur la chaîne HTV7 de la Télévision de Hô Chi Minh-Ville, l’artiste Lê Giang, une participante, a raconté sa vie privée. Mais d’après l’artiste Duy Phuong, ex-époux de Lê Giang, ces histoires sont fausses. Il a affirmé qu’il allait porter plainte contre le comité d’organisation de ce show télévisé.

8. Les productions de la Télévision vietnamienne font fureur

Une scène du téléfilm "Nguoi phan xu". Photo : Thê Thao & Van Hoa/CVN

L’année écoulée restera comme une année exceptionnelle pour l’industrie vietnamienne du téléfilm. La plupart des œuvres ont été produites par le Studio des téléfilms du Vietnam (VFC) relevant de la Télévision vietnamienne (VTV). Tuôi thanh xuân (Toujours jeune), Sông chung voi me chông (Vivre avec sa belle-mère) ou encore Nguoi phan xu (L’arbitre) ont généré une forte audience, ainsi que des millions de vues sur la plate-forme en ligne YouTube.

9. "Trouble" dans l’octroi de certificats et de titres honorifiques dans le domaine culturel

2017 a enregistré un "boom" spectaculaire en termes d’octroi de certificats et de titres honorifiques dans le domaine culturel. De nombreux organismes culturels ont décerné des certificats de ce genre. Le Centre d’étude, de préservation et de promotion de la culture ethnique du Vietnam (relevant de l’Union des Associations des scientifiques et techniciens du Vietnam) a remis le certificat "Artisan de culture folklorique". Quant à l’Union des associations de l’UNESCO du Vietnam, elle a remis les certificats "Temple répondant aux normes culturelles dédiées aux pratiques du culte médiumnique des Déesses-Mères", "Honorer les artisans", etc. Afin de remédier à la situation qui ne fait qu’apporter de la confusion, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a proposé à toutes les associations de cesser d’attribuer des certificats à tout va.

10.  Mise aux enchères de tableaux de peintres vietnamiens

Une séance de mise en enchère de l’œuvre "Ha Long" de Nguyên Mai Thu à Chon's Aution House. Photo : Sao360/CVN

Selon des statistiques, le Vietnam compte actuellement une centaine d’artistes-peintres générant au moins 100 milliard de dôngs (plus de 4 millions de dollars) de chiffre d’affaires par an. Cette somme provient notamment de la mise aux enchères d’œuvres, chargées par des sociétés spécialisées comme Chon's Aution House, Ly Thi ou encore Lac Viêt. En 2017, le montant total des transactions s’est élevé à près de 30 milliards de dôngs. En 2020, si cette envolée se poursuit, ce chiffre pourrait atteindre environ 500 milliards de dôngs (plus de 20 millions de dollars).

Hoàng Phuong - TT & VH/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.