15/08/2018 18:55
Le Département d'État américain a déclaré mardi 14 août que les discussions intergouvernementales entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) deviendraient le "cours normal des affaires", tout en s'axant sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.
>>Conversation téléphonique Kang Kyung-wha - Mike Pompeo sur la péninsule coréenne
>>Sommet annoncé en septembre entre les deux Corées, cette fois à Pyongyang

Heather Nauert, porte-parole du Département d'État américain. Photo: AFP/VNA/CVN
"Nous aurons des discussions. Nous aurons des réunions. Nous aurons une correspondance avec le gouvernement de la RPDC, tout en travaillant à sa dénucléarisation", a indiqué Heather Nauert, porte-parole du Département d'État américain, ajoutant que les conversations entre Washington et Pyongyang devenaient de plus en plus normales. Selon elle, Washington est favorable à la construction d'un régime de paix sur la péninsule coréenne, "grâce auquel les pays pourront avancer vers la paix".

Mme Nauert a estimé que le dialogue entre les deux pays avait été fructueux, citant notamment la restitution par Pyongyang des dépouilles de soldats américains tués pendant la guerre de Corée (1950-1953). "Aujourd'hui nous sommes dans une position très différente de celle de l'année dernière, et même de celle d'il y a six ou huit mois", a-t-elle indiqué.

"Nous continuerons à faire avancer ces conversations en toute bonne foi (...)". D'après le département d'État américain, le secrétaire d'État Mike Pompeo s'est entretenu par téléphone avec la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-hwa au sujet de la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Les deux parties ont convenu de maintenir une étroite collaboration à ce sujet.

La RPDC et la République de Corée ont tenu lundi 12 août des entretiens de haut niveau dans le village frontalier de Panmunjom, et se sont mises d'accord pour organiser un sommet à Pyongyang entre leurs dirigeants avant la fin du mois de septembre.

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant suprême de la RPDC Kim Jong Un avaient signé la Déclaration de Panmunjom à l'issue de leur premier sommet, le 27 avril. Les deux parties s'étaient engagées à renforcer leurs coopération et échanges.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.