01/02/2017 18:27
Le Premier ministre suédois Stefan Lofven et la chancelière allemande Angela Merkel, en visite en Suède, ont critiqué mardi 31 janvier la décision américaine d'interdire l'entrée sur son territoire aux citoyens de sept pays à majorité musulmane, la jugeant discriminatoire et anti-musulmane.
>>Donald Trump lance son projet de mur entre les États-Unis et le Mexique

Stefan Lofven et Angela Merkel, le 31 janvier en Suède.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Il est profondément regrettable que les États-Unis aient suspendu tout voyage des ressortissants de ces sept pays", a indiqué M. Lofven.

"La lutte contre le terrorisme ne justifie pas cette décision qui va à l'encontre d'un groupe entier de peuples d'une certaine religion spécifique", a pour sa part souligné Mme Merkel.

Selon un décret présidentiel signé vendredi dernier 27 janvier par le nouveau président américain Donald Trump, l'entrée des réfugiés sur le territoire américain est suspendue pour 120 jours, et l'entrée des citoyens de sept pays représentant "une menace terroriste" est bloquée pendant 90 jours.

Les sept pays sont l'Iran, l'Irak, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen. Leur population totale dépasse 130 millions de personnes.

M. Lofven et Mme Merkel ont également échangé des idées sur la crise de réfugiés et le Brexit, entre autres.

"Nous avons besoin d'une législation plus harmonisée, pour que tous les pays de l'UE partagent la responsabilité de l'accueil des réfugiés", a affirmé M.Lofven.

Mme Merkel a signalé pour sa part que la coopération internationale est "indispensable" pour faire face à la question des migrants.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

La Fête La Fête "Couleurs du printemps dans tout le pays" se tiendra du 24 au 25 février au Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam à Dông Mô (Hanoï), a informé le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.