14/04/2020 08:24
Pour la première fois, un système automatisé de riz a été mis en place ce week-end à la Maison culturelle du quartier de Nghia Tân, arrondissement de Câu Giây, à Hanoï.
>>Aider les personnes touchées par le COVID-19 à surmonter les difficultés
>>AUF : un appel international pour soutenir les initiatives liées à la pandémie
>>Les masque de marque Vinatex présentés sur le marché domestique

Une femme devant le système automatisé de riz.

Dès 08h00, une centaine de personnes en situation de précarité (seniors, chômeurs…) font la queue dans la cour de la Maison culturelle du quartier de Nghia Tân. Pour prévenir et lutter contre la pandémie, tout le monde porte un masque de protection et se désinfecte les mains avant d’intégrer la file d’attente.

Chaque personne reçoit 3 kilos de riz par jour. Cette machine est similaire à un guichet automatique bancaire et fonctionne de 08h00 à 17h00 chaque jour, jusqu’à la fin du mois.

Il s’agit de l’initiative de Nguyên Manh Hùng, président du conseil d’administration de la Compagnie par actions de livres Thai Hà (Thái Hà Books). D’après lui, son entreprise a reçu une importante quantité de riz grâce aux donateurs. Il espère que cette machine permettrait aux plus nécessiteux de la capitale de surmonter les difficultés pendant cette période difficile.

Afin de protéger l’environnement, le donateur utilise des sacs en papier au lieu de ceux en plastique.

Une autre machine a été installée dans la Maison culturelle de l’arrondissement de Bac Tu Liêm, à Hanoï.

À Hô Chi Minh-Ville, il est possible de retrouver ce système au 204B, rue Vuon Lai, arrondissement de Tân Phu.


Texte et photos : Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Grotte de Thiên Hà, la beauté cachée de Ninh Binh La province septentrionale de Ninh Binh compte de nombreuses destinations attrayantes, dont la grotte de Thiên Hà. Elle est devenue la nouvelle attraction touristique du complexe paysager de Tràng An.