14/08/2017 17:03
La province d’An Giang se trouve dans le delta du Mékong entre les fleuves Tiên et Hâu. Ses paysages sont pittoresques et préservent des patrimoines historiques. Aperçu des forces en présence !

>>Le tourisme à An Giang, un secteur clé
 

Les touristes découvrent la forêt de cajeputiers de Trà Su, province d'An Giang (delta du Mékong).
Photo : An Hiêu/VNA/CVN


Située dans la commune de Van Giao, district de Tinh Biên, province d’An Giang (delta du Mékong), la forêt de cajeputiers de Trà Su est l’une des dernières forêts naturelles du delta. À la saison des crues dans le delta du Mékong, les touristes peuvent profiter de toute la richesse et de la beauté de cette région.

En bateau, il est possible de se faufiler pour découvrir la forêt de cajeputiers et de profiter de la fraîcheur offerte par les feuillages de nombreux cajeputiers. Le plus impressionnant pour les touristes reste certainement les tapis de lentilles d’eau parsemés de fleurs roses ou blanches des lotus. Ensuite, ils peuvent admirer des centaines de nids d’échassiers. En fin de parcours, on passe à table pour déguster les spécialités du coin (porc caramel, soupe de poissons, liserons d’eau sautés, soupe de concombre amer aux petites boulettes de porc, nouilles sautées aux légumes…).

Nui Câm

La zone touristique Lâm Viên Nui Câm est située dans la commune d'An Hao, district de Tinh Biên où se trouvent plusieurs sites connus comme le lac de Thuy Liêm, la pagode de Van Linh, et la statue de Matreya sur la montagne Câm qui a été reconnue comme la plus grande d'Asie en zone montagneuse... Cette zone a accueilli environ 38.000 touristes, soit une croissance de 25% en glissement annuel.

 

Les visiteurs prient devant la statue de Matreya sur la montagne Câm.
Photo : Manh Linh/VNA/CVN


Nui Câm est la montagne la plus haute dans le delta du Mékong et culmine à plus de 700 mètres. De ce lieu, les touristes peuvent contempler des paysages majestueux comme d’immenses rizières et des monuments importants comme la pagode Van Linh vieille de 100 ans ou la tour Kouan Yin avec ses 35m de haut. N’oublions pas le lac Thuy Liêm, d’un romantisme fou.

Le site Nui Sam, zone touristique nationale

Située dans la commune de Vinh Te, dans la ville de Châu Dôc, province d’An Giang, la zone touristique Nui Sam (Mont Sam) est reconnue comme zone touristique nationale. C’est une destination réputée du Nam Bô occidental. Ce mont de 284m de haut recèle une centaine de pagodes et de temples, dont plusieurs sont situés dans des grottes. Ce site séduit par ses beaux paysages naturels et ses nombreux sites architecturaux et culturels.

On peut citer particulièrement le temple de la Déesse Xu (Miêu Bà Chua Xu) avec son riche patrimoine qui se trouve au pied du mont Sam. Chaque année, la fête de la Déesse Xu se tient du 23 au 27 avril du calendrier lunaire. Elle attire plus de 4 millions de touristes et pèlerins. Ils y viennent prier, présenter des offrandes  ou visiter le lieu sacré. La grande statue de la Déesse, datant du VIe siècle se trouve à l’intérieur du temple. Elle représente un personnage aux cheveux bouclés qui rappelle les traits de la divinité hindoue Shiva.  

Le trésor de la culture Oc Eo

Sur les flancs de la montagne Sâp - Ba Thê, district de Thoai Son, il s’agit d’une vaste zone de vestiges d'environ 4.500ha.  Les vestiges Oc Eo sont associés aux traces matérielles du royaume Funan - un pays puissant en Asie du Sud il y a environ deux mille ans. Aujourd'hui, ce lieu accueille non seulement des collectionneurs et des archéologues qui viennent étudier et apprendre, mais aussi des touristes vietnamiens et étrangers. Ces nombreuses traces de civilisation ancienne permettent d’en savoir un peu plus sur une période  particulièrement brillante de la province d’An Giang en particulier et du delta du Mékong en général.

 

Dang Huong/CVN 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.