28/10/2020 22:30
La valeur du décaissement des fonds financés par la Banque mondiale au cours des neuf premier mois de cette année a augmenté de 55% en glissement annuel.
>>Les recettes budgétaires de l’État devraient augmenter de 1,5% en 2021
>>Le décaissement de fonds publics atteint 67% du plan fixé
>>Le Premier ministre reçoit la directrice nationale de la Banque mondiale

Conférence en ligne entre ministères, localités et la Banque mondiale sur les décaissements en 2020, le 28 octobre à Hanoï.
Photo : Pham Hâu/VNA/CVN

L'information a été publiée par le ministère des Finances du Vietnam lors de la conférence en ligne entre ministères, localités et la Banque mondiale (BM) sur les décaissements en 2020, tenue le 28 octobre à Hanoï.

La BM est un donateur majeur du Vietnam. Actuellement, le prêt total engagé par la BM pour 36 programmes et projets en cours est de 7.369,5 millions d'USD, dont 33 prêts accordés, avec un montant total de 6.589 millions d'USD, trois prêts nouvellement négociés qui ont été approuvés par l'Association internationale de développement (IDA), avec un montant total de 506 millions d'USD. Parmi ces prêts, huit prendront fin au décaissement en 2020 et dix en 2021.

Selon Nguyên Xuân Thao, directrice adjointe du Département de la gestion de la dette et des finances extérieures relevant du ministère des Finances du Vietnam, tous les prêts accordés par la BM ont été prêts à être décaissés. Parmi ces 36 portefeuilles de prêts, cinq qui n'ont pas été décaissés jusqu’au 15 octobre 2020 en raison du non-achèvement des procédures d'investissement, représentant 10,6% des capitaux engagés totaux.

Selon la Banque mondiale, les 17 des 31 prêts restants en cours de décaissement doivent ajuster l'accord de prêt pour de nombreuses raisons telles que la révision de la conception du projet, l'ajustement des dépenses récurrentes aux dépenses d'investissement, le retard d'exécution du projet, l'excédent de capital nécessitant l'extension de projet...

Selon le ministère des Finances, que bien que les décaissements aient été plus élevés qu'à la même période de 2019, le taux de décaissement de la Banque mondiale était encore faible par rapport au taux de décaissement des investissements publics nationaux.

Selon le vice-ministre des Finances, Trân Xuân Ha, le faible taux de décaissement de la Banque mondiale s'explique  par de nombreuses causes telles que des problèmes sur les ajustements de projet, l'extension de projet, la modification de l'accord de prêt, la conception du projet inadaptée ou difficile à déployer, le lent achèvement des procédures de préparation des investissements et des procédures d'investissement…

Afin de promouvoir le décaissement des prêts de la Banque mondiale et des prêts étrangers du gouvernement, lors de la conférence, les participants ont suggéré aux organes directeurs de se concentrer sur la promotion de l'achèvement des investissements en 2020, et d’achever de toute urgence les procédures d'ajustement du projet.

Le ministère des Finances s'est également engagé à continuer de travailler en étroite collaboration avec les ministères, les agences et les localités pour examiner et résoudre les problèmes d’élaboration des projet, en discutant avec les partenaires au développement pour accélérer la mise en œuvre et le décaissement des projets.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.