26/02/2019 15:03
Les Cubains ont approuvé à plus de 86% la réforme de la Constitution, apportant leur soutien au socialisme sur l'île caribéenne, mais moins massivement que lors du précédent vote, selon les résultats annoncés lundi 25 février.
>>Victoire de la Révolution cubaine, l'un des événements politiques les plus importants du XXe siècle
>>Cuba: l'Assemblée nationale adopte la nouvelle Constitution
>>Coup d'envoi de l'internet mobile à Cuba, mais à des prix élevés

Le président cubain Miguel Diaz Canel parle à la presse après avoir voté, le 24 février à La Havane. Photo: AFP/VNA/CVN

"La Constitution a été approuvée par la majorité des citoyens", a déclaré lors d'une conférence de presse la présidente de la Commission nationale électorale, Alina Balseiro, qui a proclamé les résultats. Au total, 7,8 millions de Cubains se sont rendus aux urnes, soit une participation élevée de 84,41%. À la question "Ratifiez-vous la nouvelle Constitution de la République?", 6,8 millions d'électeurs (86,85%) ont répondu "oui" et 766.400 (9%) se sont prononcés pour le "non", selon l'organe électoral.

Visant à adapter la Constitution de 1976, le nouveau texte réaffirme le rôle unique du Parti communiste cubain (PCC), mais reconnaît le marché, la propriété privée et les investissements étrangers destinés à relancer une économie. 

"Nous, les Cubains, avons dit OUI pour Cuba et OUI pour la révolution. Une réponse énergique aux incrédules de Washington qui crient à la fin du socialisme, avec des politiques dont l'échec a été prouvé depuis plus de 60 ans", s'est félicité sur Twitter le ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez. La nouvelle Constitution doit encore être proclamée par le parlement lors d'une session au mois d'avril. Elle entrera en vigueur une fois publiée au Journal officiel.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.