09/06/2015 15:10
De nombreux parents choisissent d’inscrire leurs enfants à des cours d’été durant les vacances scolaires. Ils espèrent ainsi éviter qu’ils soient vissés à un écran toute la journée.
>>Activités estivales pour l’enfant en vogue
>>Vacances d’été : joindre l’utile à l’agréable


Une dizaine de centres gérés par des artistes célèbres proposent des cours artistiques durant l’été, notamment Sol Art du chef d’orchestre Dang Châu Anh, Taca Emca de la chanteuse Thai Thùy Linh, Young Hit Young Beat de la chanteuse My Linh (à Hanoi), ou Soul Music Academy du musicien Thanh Bùi (à Hô Chi Minh-Ville).
 

Une dizaine de centres gérés par des artistes célèbres proposent des cours artistiques durant l’été.


Dispensés en juin et en juillet, ils se déroulent de 07h30 à 19h00 chaque jour et durent d'une à quatre semaines. Le coût oscille entre 3 et 7 millions de dôngs/cours. Sans compter la facture pour les repas et autres services (environ 60.000 dôngs par jour). Les disciplines sont très diverses : chant, danse sportive, danse, éveil musical, dessin, etc. Les parents privilégient les centres près de leur domicile, pour éviter au maximum les déplacements, surtout lorsqu’il fait chaud.

Situé dans la rue Liêu Giai, arrondissement de Ba Dinh à Hanoi, le centre artistique Sol Art invite les petits à s’initier aux arts de la scène, en interprétant des personnages d’œuvres littéraires célèbres. Ils auront également la chance de se frotter à l’art des marionnettes et d’essayer les instruments de musique utilisés pour la musique populaire vietnamienne. D’autre part, ils pourront participer à des cours de gastronomie, de prestidigitation, etc.

Au centre Taca Emca (École Archimedes, arrondissement de Câu Giây, Hanoi), on propose des classes de danse, de photographie, de catwalk, d’art oratoire et de dessin. La propriétaire, la chanteuse Thai Thùy Linh, a contribué à faire connaître de nouveaux talents lors des concours de chant réservés aux enfants comme Dô Rê Mi et The Voice Kids. À la fin des cours, les enseignants évaluent les capacités artistiques de chaque élève.

 

Les cours de dessin sont disponibles.


Les cours d’été du centre Young Hit Young Beat (dans la cité urbaine de Trung Hoà Nhân Chinh, arrondissement de Câu Giây, Hanoi) accueillent les élèves à partir de 5 ans. Tous les cours, de niveau professionnel, sont assumés par de prestigieux professeurs des écoles artistiques de la capitale, dont My Linh, Anna Truong, Hông Kiên, Quôc Binh et Hà Dinh Huy.

Camps militaires en vogue

Les camps militaires sont également en vogue. L’une des adresses les plus réputées est le centre Tâm Viêt (347, rue Dôi Cân, Hanoi). Les cours sont animés par des enseignants diplômés d’une école de formation reconnue par le ministère de la Défense. Autre adresse : le camp d’été de l’école Vinschool, qui propose des sports tels que natation, patinage, bowling ou hockey.

Les cours d’été aident les enfants à valoriser leurs capacités ainsi qu’à développer leurs relations sociales. Les parents s’assurent aussi qu’ils ne soient pas vissés à un écran durant tout l’été.

 

Texte et photos : Vân Anh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les potentiels pour développer le théier à Hoàng Su Phi

Balade vivifiante à la cascade de Pac Sui En se rendant pour la première fois dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, difficile de ne pas s’émerveiller devant le spectacle de la chute d’eau de Pac Sui.