10/08/2019 23:45
Chaque année, l’Institut d’échanges culturels avec la France à Hô Chi Minh-Ville - Idecaf - met en place des cours d’été dynamiques pour de jeunes apprenants âgés de 6 à 14 ans. C’est toujours un succès.
>>Clôture des cours d’été pour enfants de l’Idecaf
>>Des cours d’été pour les petits citadins

Une équipe pédagogique très étoffée a été mobilisée pendant huit semaines.

Le 2 août, tous les jeunes participant au cours d’été venaient présenter tout ce qu’ils avaient acquis devant leurs professeurs, leurs parents et la direction de l’Idecaf.

Le cours d’été était placé cette année sous le signe de la pro-tection de l’environnement. C’est sur cette base que s’est construit un véritable programme éducatif pour plus de 150 enfants déjà francophones ou complètement débutants et découvrant pour la première fois la langue française grâce à l’Idecaf.

Une équipe pédagogique très étoffée, comprenant dix professeurs de français de l’Idecaf ainsi que neuf assistants et toute une équipe d’intervenants - a été mobilisée pendant huit semaines. Ils ont mené à bien des activités francophones variées, allant de la danse et du chant au jardinage et au coloriage, en passant par le découpage et la création artistique (dessiner sur des cailloux, fabriquer des poissons en bois), outre les activités plus "académiques" en classe ou dans la salle multimédia.

Un concours d’affiches avait été également mis sur pied sur le même thème pour tester les qualités artistiques indéniables des apprenants et leur sens aiguisé des responsabilités. Ils ont ainsi eu l’occasion, avec l’aide de leur professeur, d’envoyer des messages à un grand nombre de personnes pour dire "Sauvons ensemble la planète!".

Tous les élèves ont également eu la grande joie de voir l’épatant dessin animé français Minuscule - La vallée des fourmis perdues. C’est ce qui a, sans nul doute, inspiré une des enseignantes à choisir la chanson Promenons-nous dans les bois pour sa classe NF2.

Moment important et attendu

Cette année, c’est la classe Danse 1 qui a eu la redoutable tâche d’ouvrir le bal. Un peu plus tard, les classes NF1 et F1 ont été particulièrement impressionnantes avec la chanson Sous l’océan. Mais ce n’était rien à côté d’un défilé de mode présenté par les mannequins de la classe F2 qui, avec leur enseignante, se sont lancés dans la création de vêtements recyclés. Cette collection hautement spéciale a éveillé bien des consciences! 

Le numéro d’ouverture devant un public déjà conquis.

On retiendra aussi du spectacle la chanson de la classe F3 La Terre où je suis née parlant une nouvelle fois du sujet de l’environnement. Mais, c’est sans doute leur deuxième chanson Les enfants de la terre qui a remporté tous les suffrages et fait craquer le cœur des parents. Pendant le spectacle, les résultats du concours d’affiches ont été rappelés et des récompenses distribuées. Des prix d’encouragement, des troisièmes et seconds prix ont précédé trois premiers prix de qualité, tous exposés dans la salle prévue à cet effet.

Le feu d’artifice final a été remarquable grâce à la classe NN2 et la chanson J’aime ma planète, puis L’oiseau et l’enfant interprétée par les deux classes F4 et NF4, et pour dire au revoir la chanson Mama Africa de la classe Danse 3.

Rendez-vous en juin 2020

Cette première découverte du français va encourager les parents à inscrire leurs enfants dans un deuxième cours lors de la prochaine session régulière de l’Idecaf qui commencera les 19 et 20 août. Ainsi, cette belle histoire d’amour avec le français devrait se poursuivre encore pour pas mal de temps, sachant que ces jeunes maîtrisent déjà très bien les couleurs, les jours de la semaine, et qu’ils sont aussi capables de se présenter et de poser des questions simples.

Deux mois passent à une vitesse grand V. Toutes et tous garderont de bons souvenirs de ces heures passées avec leur professeur à chanter, dessiner, colorier, bavarder, danser, répéter et rêver... en français. Rêver que dans quelques mois, ils maîtriseront suffisamment le français pour pouvoir tenir une conversation, lire des histoires complètes à la médiathèque ou comprendre des films ou des dessins animés les samedis après-midi dans la salle de spectacles.

Dès maintenant, le Bureau des études de l’Idecaf pense aux prochains rendez-vous des cours d’été 2020 avec toujours plus de ferveur et de nouveautés. Déjà, quelques idées fusent. Le rendez-vous est déjà fixé et les professeurs s’y préparent!
Texte et photos: Hervé Fayet - Cam Linh/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La Fête des Cham ouverte à la ville de Tuy Hoà La cinquième édition de la Fête de la culture, des sports et du tourisme des Cham s’est ouverte lundi soir 19 août dans la ville de Tuy Hoà, province centrale de Phu Yên, en présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.