15/08/2021 21:01
Lors de la 4e vague épidémique, dès le début, la Commission militaire centrale et le ministère de la Défense ont demandé à toutes les unités de l'armée d'élaborer des plans précis ; de préparer du personnel, de moyens et d’installations pour lutter contre l'épidémie de COVID-19, a déclaré le vice-ministre de la Défense, général de corps d’armée Vo Minh Luong.

>>L'armée contribue activement aux acquis communs du pays, selon le Premier ministre
>>L'armée vietnamienne renforce la lutte contre le COVID-19

Jusqu'à présent, l'armée a créé neuf hôpitaux de campagne et centres de traitement des patients COVID-19, avec de plus de 5.000 lits.
Photo : VNA/CVN


Le responsable, aussi le chef du Groupe de travail spécial du gouvernement, a eu un échange avec l’Agence vietnamienne d’information sur la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19 dans les localités du Sud ainsi que sur le rôle et les contributions des forces armées dans cette lutte acharnée.

Le ministre de la Défense a drastiquement demandé aux agences et unités de considérer la lutte contre le coronavirus comme la mission de combat de l'armée dans la paix. L'armée doit être la force principale, arrivant tête dans la lutte contre le COVID-19 ; aider les localités à relever les difficultés, à stabiliser la vie des gens et à minimiser les impacts négatifs causés par la pandémie.

Dans cet esprit, le ministère de la Défense a créé un Comité de direction de la prévention et du contrôle de l'épidémie à Hô Chi Minh-Ville et dans les provinces méridionales pour se coordonner étroitement avec les localités afin de mettre en œuvre drastiquement des mesures préventives.

Les forces frontalières, la Marine et les garde-côtes, en étroite coordination avec les forces concernées, ont maintenu plus de 21.000 points de contrôle sur les frontières terrestre, maritime, fluviale. Elles effectuent régulièrement des patrouilles et des contrôles dans les zones d'isolement, de quarantaine, de traitement des patients pour empêcher les infectés d’y sortir ou les entrées illégales au pays.
 

Les cadres et les soldats de l'armée ont activement répondu au mouvement de don de sang volontaire avec près de 1.000 unités de sang. Photo : VNA/CVN


Le ministère de la Défense a rapidement envoyé des dizaines de milliers de médecins, de techniciens et d'étudiants de l’Académie de la médecine militaire, du Centre tropical Vietnam - Russie, de l'Institut militaire de médecine préventive, de l'Institut de médecine aéronautique, d’hôpitaux miliaires et d'autres institutions médicales… pour anti-COVID-19, outre l’octroi des centaines de tonnes de matériels médicaux et de médicaments pour soutenir Hô Chi Minh-Ville et les provinces méridionales.

Jusqu'à présent, l'armée a créé neuf hôpitaux de campagne et centres de traitement des patients COVID-19, avec de plus de 5.000 lits. Elle a aussi déployé rapidement 8 entrepôts de stockage de vaccins dans sept Zones militaires et le Commandement de la capitale de Hanoï. Elle a mobilisé des centaines de véhicules pour transporter, distribuer près de 7 millions de doses de vaccin, contribuant à accélérer la campagne nationale de vaccination contre le COVID-19, en particulier à Hô Chi Minh-Ville.

Les cadres et les soldats de toute l'armée ont activement répondu au mouvement de don de sang volontaire avec près de 1.000 unités de sang, contribuant à sauver et soigner rapidement les patients ; ont aidé les populations à récolter les produits agricoles, soigner les patients, prélever des échantillons pour des tests…

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.