07/05/2021 11:51
Les conservateurs de Boris Johnson espèrent consolider vendredi 7 mai leur percée dans le Nord de l'Angleterre en ravissant un nouveau bastion aux travaillistes, à l'issue d'élections locales cruciales pour le pouvoir et l'unité du Royaume-Uni.

>>Royaume-Uni: sérieux revers aux élections locales pour les conservateurs
 

Le Premier ministre Boris Johnson et sa conjointe Carrie Symonds après avoir voté aux élections locales à Londres, le 6 mai.
Photo : AFPVNA/CVN


Après la fermeture des bureaux de vote jeudi soir 6 mai, le long dépouillement a commencé, ralenti par les restrictions liées à la pandémie de COVID-19. Les résultats ne sont attendus que très progressivement vendredi 7 mai et tout au long du week-end.

Organisé jeudi 6 mai en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles, un an après son report en raison de crise sanitaire, ce scrutin est qualifié de "Super Thursday" ("Super jeudi"), car le plus important au niveau local depuis 1973. Il constituait le premier test électoral pour Boris Johnson depuis sa victoire écrasante aux législatives de 2019 et l'entrée en vigueur du Brexit qu'il appelait de ses v
œux.

En Écosse, où le Parlement régional est renouvelé, c'est l'avenir du pays qui se joue, les indépendantistes espérant une large victoire pour ouvrir la voie à un nouveau référendum d'autodétermination. Les résultats y sont attendus samedi 8 mai.

Hartlepool change de bord 

Les premiers à tomber vendredi matin 7 mai, qui sont aussi parmi les plus attendus, sont ceux de Hartlepool, bastion travailliste du Nord-Est de l'Angleterre qui pourrait basculer conservateur avec l'élection d'un nouveau député, après la démission de l'élu sortant, accusé de harcèlement sexuel.

 


Cette circonscription très pro-Brexit n'avait jamais voté conservateur depuis sa création en 1974.

Des sondages publiés avant le vote jeudi 6 mai donnaient une avance à deux chiffres pour les "tories", tout un symbole après leur percée en 2019 du "mur rouge" travailliste, ces régions du Nord de l'Angleterre affectées par la désindustrialisation et favorables au Brexit.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.