23/04/2019 18:02
Les délégués ont partagé des expériences et mesures appropriées pour élaborer une loi de prévention et de lutte contre les méfaits des boissons alcoolisées au Vietnam, lors d’un colloque organisé lundi 22 avril à Hanoï par le ministère vietnamien de la Santé, en collaboration avec l'OMS au Vietnam.
>>AN: les effets néfastes de l’alcool et l’investissement public au menu des débats
>>La consommation d’alcool au Vietnam en hausse

L'abus d'alcool, une des causes des accidents de la route.
Photo: VNA/CVN

Le vice-ministre de la Santé, Nguyên Truong Son, a déclaré qu'au Vietnam, la production d'alcool, de bière et d'autres boissons alcoolisées augmentait rapidement au fil des ans, alors qu'elle diminuait ailleurs dans le monde. La consommation d’alcool est la cause directe de plus de 30 types de maladies non transmissibles (MNT) et de près de 200 types de maladies différentes, se classant au troisième rang des causes de décès prématurés et d’invalidité dans le monde.

Le taux de consommation d'alcool au Vietnam est à un taux alarmant. En moyenne, chaque Vietnamien consomme en moyenne environ 6,6 litres d'alcool/an, le taux de consommation d'alcool chez les hommes et les adolescents étant élevé. En particulier, la proportion d'hommes qui consomment de l'alcool à des niveaux nocifs est un problème alarmant. L'usage inapproprié de l'alcool et de la bière affecte la santé des buveurs, des habitants et de la communauté , a-t-il souligné.

Le projet de loi est confié au ministère de la Santé. Après de nombreux efforts, ce projet de loi a été soumis à l'Assemblée nationale pour première observation, et continue à être perfectionné pour soumission lors de la 7e session de l'Assemblée nationale en mai prochain. Actuellement, le ministère de la Santé s'efforce toujours de consulter les délégations de l'Assemblée nationale sur ce projet de loi, en particulier sur les solutions visant à contrôler et à prévenir la consommation d'alcool chez les jeunes.

Le Dr Kidong Park, représentant en chef de l'OMS au Vietnam, s'est dit préoccupé par la consommation d'alcool et de bière au Vietnam. Une enquête sur le risque de maladies infectieuses en 2015 montrait que 44% des buveurs au Vietnam boivaient de manière excessive. La consommation a entraîné 79.000 décès en 2016, des centaines de milliers d'autres sont hospitalisés pour des pathologies liées à l'alcool.

Selon le Dr. Kidong Park, il existe toujours une confusion quant au fait que la bière est moins nocive que les boissons gazeuses et spiritueux. Les effets néfastes de l’alcool ne dépendent pas du type de boisson mais de la quantité totale d’éthanol et de la manière de boire.

Selon les experts, la consommation d'alcool au Vietnam se classait au 3e rang en Asie et au 64e rang mondial en 2016. La consommation de bière au Vietnam s'élevait à 4,006 milliards de litres en 2017, appartenant au groupe des pays où la consommation d'alcool et de bière chez les hommes est la plus élevée au monde. Selon les prévisions, la consommation moyenne sera de 7 litres/personne/an d'ici 2025.

Depuis 2010, le Vietnam fait toujours partie des pays ayant le taux de croissance moyen annuel de la consommation d’alcool et de bière le plus élevé au monde. Il est donc essentiel de perfectionner le cadre juridique en matière de prévention et de maîtrise de l’abus d’alcool. Selon les experts, la consommation d’alcool et de bière au Vietnam progresse à un rythme alarmant et augmentera au fil des ans s’il n’y a pas de mesures de contrôle fortes et opportunes.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.