24/01/2016 08:46
Le jardin maraîcher de Lê Huu Phan, 54 ans, domicilié dans la ville de Dà Lat de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), attire de nombreux visiteurs venant découvrir ses citrouilles géantes.
>>La courge et la citrouille
>>Des fruits et tubercules géants

Les citrouilles géantes de Lê Huu Phan.

Ces derniers mois, de nombreux voisins de la ferme de Lê Huu Phan ont été surpris de voir ces citrouilles géantes, dont certaines font jusqu’à 80 kg pièce ! Il s’agit des plus grandes citrouilles de Lâm Dông comme du Vietnam. Ses cucurbitacées, dévoilées par la presse comme par les réseaux sociaux, ont attiré des gens de tous les coins du pays pour les découvrir et se faire photographier avec !

Le hasard fait bien les choses

Lê Huu Phan est tombé par hasard, en 2010, sur des images diffusées sur Internet montrant des citrouilles américaines «grand format» devant, ni plus ni moins, être transportées par une grue. Ces photographies ont suscité un grand intérêt chez cet homme, au point de demander à un ami, vivant aux États-Unis, de lui acheter 100 graines de cette variété, ce qui lui coûta environ 70 dollars. Il voulait, en effet, en tester la culture sur la terre de Dà Lat. Il partagea la moitié des graines avec un autre cultivateur qui, curieusement, n’obtint aucun résultat probant. Il faut dire que le sol et la terre sont bien différents, entre Dà Lat et les États-Unis... La situation était bien difficile, et beaucoup de citrouilles ne poussèrent pas comme espéré.

Depuis 2012 et après de multiples tentatives, Lê Huu Phan a réussi à cultiver 30 plants de citrouilles sur un terrain de 150 m2, pour finalement récolter 26 de leur fruit, dont le plus léger pesait 30 kg, et le plus lourd, près de 100 kilos. «Cette espèce de citrouille originaire des États-Unis peut donner des fruits d’une à une tonne et demie», souligne-t-il.

Ses tests sont maintenant validés et, après trois années d’essais lors de différentes saisons - printemps, été et automne, il trouve que ce genre de citrouilles préfère le printemps. C’est le moment où ces citrouilles sont largement en fleurs et où ses fruits se développent le mieux.

Une nouvelle destination originale

Selon Lê Huu Phan, les Vietnamiens ne consomment pas encore assez de citrouilles, qui fait de délicieux mets pourtant. Autant dire que ses cultures ne sont pas réellement commerciales. Mais depuis le 29 décembre dernier, il a ouvert son exploitation aux touristes, rebaptisée «Village de tourisme agricole Xuân Huong». Des centaines de visiteurs par jour sont déjà venus sur place pour prendre acte de ce nouveau phénomène uniquement dalatois et en conserver un souvenir photographique.

Les touristes affluent au jardin du maraîcher.

«C’est bien la première fois que nous voyons de telles citrouilles! Ma femme et mes deux fils ont adoré se faire prendre en photo en compagnie des cucurbitacées», s’enthousiasme Nguyên Anh Duc, un touriste originaire de Hanoi accompagné de sa femme et de ses deux fils. Une autre, de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên My Hanh, est tombée aussi sous le charme : «Ce sont les plus grandes citrouilles du Vietnam ! J’ai pris de chouettes photos d’elles !», s’exclame-t-elle.

«Avec cet afflux de touristes, je vais devoir développer mon jardin de citrouilles. Cela promet encore pas mal de nouvelles séances-photos», affirme de son côté le maraîcher. En visitant sa ferme, il est aussi possible de découvrir des modèles de production agricole de hautes technologies, comme d’acheter de délicieux produits agricoles biologiques. Les touristes peuvent aussi y découvrir un royaume de tomates-cerises aux couleurs vives et attrayantes. L’entrée vous en coûtera 10.000 dôngs par personne, avec Lê Huu Phan et son fils pour gentils guides touristiques. De véritables hommes à tout faire !
 
Texte et photos : Nguyên Dat/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Bientôt la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature se déroulera du 21 au 23 novembre dans le centre de la culture et des arts du Vietnam (N°2, rue Hoa Lu) à Hanoï.