12/01/2017 11:21
La forte croissance de l’investissement, l’amélioration du revenu de la population, l’élargissement des entreprises privées…sont des éléments déterminants pour l’économie vietnamienne en 2017, estime le magazine économique américain Forbes.

>>La croissance économique du Vietnam dispose de perspectives en 2016
 

Les activités des entreprises privées se renforcent de plus en plus, notamment dans le secteur du textile-habillement. Photo : Hai Âu/VNA/CVN


Selon le Département général des statistiques du Vietnam, l’économie nationale a atteint en 2016 un taux de croissance de 6,21%. Les prévisions tablent sur 6,7% en 2017.

"Le Vietnam peut atteindre pleinement les objectifs mentionnés ci-dessus grâce à ses potentialités économiques existantes et aux conditions commerciales favorables aux niveaux national et international", selon Forbes. Ce magazine économique américain cite également les évaluations des experts sur les cinq clés qui permettront au Vietnam d'atteindre ses objectifs de développement économique.

Concernant la volonté d’attirer les capitaux étranger, Oscar Mussons, conseiller du commerce international du Groupe Dezan Shira&Associates, affirme qu’un bon nombre de politiques préférentielles pour les investisseurs étrangers et les règlements transparents sur l’investissement ont incité les entreprises étrangères à venir s’implanter au Vietnam. Le Vietnam commence cette année à bénéficier des avantages du système juridique concurrentiel et plus organisé. Cela permettra d’attirer davantage l’investissement direct étranger et de faire du Vietnam l'un des plus grands centres de production du monde.

Ensuite, l’augmentation continuelle du revenu de la population contribue à la hausse du pouvoir d'achat, un facteur important de la croissance économique. Selon les prévisions, la classe moyenne au Vietnam devrait doubler en 2020, pour atteindre 33 millions de personnes. Tandis que le salaire moyen au Vietnam est en hausse grâce aux groupes de travail liés à la production des marchandises destinées à l'exportation.

La 3e clé concerne les usines au Vietnam, lesquelles se tournent actuellement vers la production de marchandises à haute valeur ajoutée. Les produits électroniques remplacent les produits traditionnels des usines vietnamiennes tels que le textile-habillement, les sandales-chaussures, etc. Les produits high-tech sont, en proportion, de plus en plus exportés depuis le Vietnam, estimés à 25% en 2015, contre seulement 5% en 2010. Cette tendance devrait se poursuivre.

La 4e clé est l’élargissement des entreprises privées au Vietnam. Les activités des entreprises privées se renforcent de plus en plus, notamment dans le secteur du textile-habillement et dans celui de la production des produits destinés à l'exportation. Les brasseries, de nouvelles entreprises dans les médias, le divertissement et les services financiers sont en plein essor.

Enfin, les activités d'exportation du Vietnam ne subiront pas les impacts négatifs en cas de retrait américain de l'Accord du partenariat transpacifique (TPP) grâce à sa participation aux 16 accords de libre-échange qui réunissent de nombreuses grandes économies comme le Japon et la Chine, ainsi que la perspective de la signature de l'Accord de partenariat économique régional intégral (RCEP) représentant 30% du produit intérieur brut mondial.

 

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Bientôt la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature se déroulera du 21 au 23 novembre dans le centre de la culture et des arts du Vietnam (N°2, rue Hoa Lu) à Hanoï.