11/05/2020 15:56
Le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, a reconnu dimanche 10 mai que le taux de chômage aux États-Unis avait peut-être déjà atteint 25% alors que l'administration s'efforce de rouvrir l'économie au milieu de la pandémie de coronavirus, notant que les chiffres vont s'empirer avant de s'améliorer.
>>À Los Angeles, le petit commerce amorce une timide réouverture
>>Déconfinement dans l'incertitude, l'emploi américain ravagé

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, à Washington.
Photo : AFP/VNA/CVN
"Ce n'est pas la faute des entreprises américaines, ce n'est pas la faute des travailleurs américains, c'est le résultat d'un virus", a déclaré le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, lors d'une interview sur Fox News Sunday. "Les chiffres rapportés vont probablement empirer avant de s'améliorer", a-t-il dit, ajoutant que "l'année prochaine allait être une excellente année".

L'économie américaine a perdu 20,5 millions d'emplois sans précédent en avril, le taux de chômage étant passé à 14,7%, contre 4,4% en mars, selon le rapport mensuel sur l'emploi, publié vendredi 8 mai par le ministère du Travail.

Ce chiffre montre qu’en un peu plus d’un mois, le coronavirus a balayé tous les gains d’emplois depuis la grande récession de 2008, ce qui a donné un coup d'arrêt à la croissance économique du pays pendant une décennie.

Le taux de chômage réel, qui inclut les personnes qui ne cherchent pas de travail ou sont sous-employées, s'élève déjà à 22,8%, selon le Bureau of Labor Statistics. Mnuchin a reconnu que le taux de chômage peut être encore plus élevé et se situer à 25%, comparable à la Grande Dépression de 1929, notant que le rapport sur le chômage d'avril s'était arrêté au milieu du mois.

Mnuchin a indiqué que la Maison Blanche réfléchissait à plus de mesures fiscales pour soulager la douleur économique de la pandémie, mais il a déclaré que le gouvernement fédéral ne voulait pas renflouer les États qui étaient "mal" gérés. La Maison Blanche fait pression pour une baisse des charges sociales, a-t-il ajouté.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Séjour chez l’habitant Le séjour chez l’habitant se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les visiteurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.