25/09/2018 19:19
Le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères (AE), Wang Yi, et le ministre iranien des AE, Mohammad Javad Zarif, ont discuté lundi 24 septembre de leur engagement envers l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien.
>>La Chine assure l'Iran de son soutien à l'accord nucléaire
>>Chine, Russie et Iran en sommet sur fond de tensions avec les États-Unis

Le conseiller d'État chinois et ministre des AE, Wang Yi (droite) et le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif à Pékin le 13 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN

En marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, Le conseiller d'État chinois et ministre des AE, Wang Yi, a exprimé au ministre iranien des AE, Mohammad Javad Zarif, ses condoléances après l'attaque terroriste survenue à Ahvaz, qu'il a fermement condamnée.

Évoquant le dossier du nucléaire iranien, il a souligné que la Chine soutenait l'Iran dans la défense de ses droits légitimes, qu'elle s'opposait à l'unilatéralisme et aux décisions hégémoniques, appelant au respect de l'accord de Vienne.

Le ministre chinois a ajouté que son pays encourageait toutes les parties concernées à adopter la juste position dans cette affaire et a salué le fait que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avait souligné que l'Iran respectait toutes ses obligations en la matière.

M. Wang a ajouté que c'est dans l'intérêt de Téhéran de continuer à mettre en œuvre cet accord. M. Zarif a de son côté salué l'important rôle joué par la Chine pour maintenir cet accord international, connu sous le nom de Plan global d'action conjoint (JCPOA), se disant persuadé que la majorité des pays signataires continueraient de le respecter. L'Iran est disposé à poursuivre le contact avec la Chine et d'autres pays pour préserver et honorer l'accord, a-t-il ajouté.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.