07/09/2021 20:42
Il y a 20 ans, le public vietnamien regardait principalement de nombreux grands tournois sportifs dans le monde sur les chaînes de télévision. Mais maintenant, on peut regarder le football n'importe où, sur le trottoir ou dans un café avec des milliers d'options attrayantes sans devoir même utiliser un téléviseur.
>>Un record d'audience télé enregistré en Islande pour le match nul contre l'Argentine
>>Euro : plus de 15 millions de téléspectateurs devant France - Allemagne sur M6


Utilisant seulement un smartphone connecté à Internet, on peut avoir accès à de nombreux programmes. 

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si les chaînes de télévision ont créé leurs propres applications sportives à utiliser sur les téléphones. Il suffit de la télécharger, payer l’abonnement et chacun peut regarder les matchs de football qu’il veut !

Avec l’apparition de nouveaux médias, les chaînes traditionnelles se trouvent concurrencées. Aujourd’hui, les droits de diffusion des grands événements sportifs, auparavant réservés aux grandes chaînes de télévisions comme VTV, TVC ou VTV Cab sont distribués à un plus grand nombre d’acteurs du marché.

En 2019, par exemple, la compagnie Next Media a obtenu les droits de diffusion du Championnat de football de l'Asie du Sud-Est - AFF Cup 2020, V-League et Bundesliga. FPT Télévision a également rapidement acquis les droits de diffuser le troisième tour de qualification de la Coupe du monde 2022 - avec la première apparition de la sélection vietnamienne.

Avec un  smartphone connecté à Internet, on peut regarder le football n'importe où.   Photo : Khai Nam 

Cependant, les droits de diffusion sont un élément nécessaire mais pas suffisant pour pouvoir dominer ce secteur. Les producteurs doivent ainsi toujours créer de nouveaux produits et bien comprendre les envies de leur public. Depuis quelques temps, et grâce notamment au développement des réseaux sociaux, les téléspetacteurs quittent leur position de consommateurs passifs pour demander plus d’interaction.

Interaction avec les spectateurs

Les spectateurs souhaitent non seulement recevoir des informations sur la télé, mais aussi participer à la production du contenu des programmes sportifs et partager leurs expériences auprès d’autres utilisateurs.

En juin 2021, Next Media diffusait en direct trois matchs de l'équipe vietnamienne du deuxième tour de qualification de la Coupe du monde 2022 sur YouTube, atteignant en même temps la barre des 2 millions des abonnés. Bien que les matchs soient également diffusés à la télévision, de nombreuses personnes choisissent de le regarder sur YouTube en raison de la possibilité de commenter et d’interagir avec les autres utilisateurs. C’est une expérience que la télévision traditionnelle ne propose pas encore.  

Les chaînes de télévision et les entreprises médiatiques font tous efforts pour devenir le premier choix des jeunes. En plus de diffuser des tournois sportifs en direct, VTV et Next Media produisent également des programmes dédiés aux différents médias comme Facebook, YouTube ou TikTok, pour cibler notamment les plus jeunes.

Actuellement, la chaîne Next Sports de la compagnie Next Media compte 1,52 million d'abonnés sur YouTube. Les chaînes de télévision veulent de plus en plus travailler avec YouTube telles que : VTV digital, Vinh Long Television, Channel ANTV. Il semble que la tendance de coopération entre la télévision et les réseaux soit irréversible.

"Les chaînes de télévision doivent se renouveler et s'adapter rapidement aux nouvelles tendances dans le secteur de sport. L'exploitation de tournois exclusifs créera certainement un avantage concurrentiel important", a dit Nguyên Tuân Tung, directeur marketing de la compagnie Next Media.

Thao Nguyên/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le secteur touristique de Hanoï s'adapte à la nouvelle situation Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.