24/04/2021 10:05
Les enseignes de restauration rapide ont-elles eu les yeux plus grands que le ventre au Vietnam ? C’est ce que semble indiquer les difficultés actuelles de plusieurs marques connues.
>>Débarquement de la restauration rapide vietnamienne dans la rue
>>Fast-food : les enseignes vietnamiennes font de la résistance
>>Restauration rapide : vague d’investissement après 2015

Un restaurant de Lotteria à Hanoï. 

D'après le journal The Korea Times, la marque sud-coréenne Lotteria devrait bientôt fermer ses restaurants au Vietnam. Cette nouvelle fait l'effet d'une bombe puisque ce géant de la restauration rapide, ayant ouvert ses premières chaînes au Vietnam il y a 20 ans, et disposant de 1.400 établissements dans tout le pays, est un incontournable de ce secteur.

Des pertes importantes

Toujours selon The Korea Times, la chaîne Lotteria Vietnam a en effet subi une perte nette de plus de 200 milliards de dôngs rien qu'en 2020. L'article indique aussi que la valeur comptable de la filiale vietnamienne a chuté de plus de 40% l'an dernier. La perte nette en seulement un an a atteint plus de 10 milliards de won (environ 200 milliards de dôngs).

Certes, la crise du COVID-19 en est pour beaucoup dans les mauvais résultats, mais les pertes s’accumulent depuis maintenant cinq ans (2015-2020).

Or, d'après les données des études de marché, dans la même période, le nombre de points de vente d'aliments au Vietnam a doublé, de plus de 700 en 2017 à plus de 1.400 en 2020 ! Il semble donc que les résultats de l'entreprise sud-coréenne ne soient plus au rendez-vous...

La concurrence s'accroît

Les enquêtes montrent que les Vietnamiens dédient toujours une part importante de leurs revenus à la nourriture et aux boissons (40% en moyenne). Néanmoins, l'offre au Vietnam est importante. Tout d'abord, les restaurants de rue, qui font la spécificité du pays, restent les endroits préférés des Vietnamiens pour se nourrir. Ils correspondent toujours à leur goût et sont peut-être... plus rapides que le fast-food !

Si le Vietnam est un marché plein de perspectives pour les marques internationales de restauration rapide, ce ne sont pas toutes les entreprises qui ont réussi à réaliser leurs plans initiaux de croissance, devant faire face aujourd’hui à une concurrence accrue, au-delà des restaurants de rue. De nombreuses enseignes vietnamiennes ont fait leur apparition, tout comme les centres commerciaux géants qui offrent un très grand choix pour se restaurer.

Les entreprises nationales peuvent en effet concurrencer efficacement les chaînes étrangères grâce à l'apport massif de fonds d'investissement et surtout à la connaissance du marché.

Mai Truong Giang, directeur d'Otoké Chicken Chain, a déclaré : "Nous devons avoir des produits créatifs convenant au goût des Vietnamiens, qui sont assez pointilleux en matière de cuisine".

La concurrence fait rage dans les grands centres urbains au Vietnam. Lotteria n'est pas la seule enseigne à connaître des difficultés, le philippin Jollibee a également enregistré une perte cumulée de 170 milliards de dôngs entre 2015 et 2019.

Une reprise après la pandémie ?

Est-il possible pour ces marques de se rattraper après la crise du COVID-19 ? Selon James Duong Nguyên, directeur général de D'Corp R- Keeper Vietnam, ''le segment principal de la restauration rapide cible les plus jeunes, les clients de bureau et ceux de la classe moyenne. Ce groupe de consommateurs au Vietnam continue de croître et représente une part de plus en plus importante''. Ainsi, pour lui, ce marché a encore du potentiel.

En réponse au Korea Times, un représentant de Lotte GRS a informé que la pandémie avait retardé la construction d'infrastructures et l'importation d'équipements au Vietnam. Le plan d'extension du commerce au Cambodge et au Myanmar est également retardé.

Mai Truong Giang, directeur de la chaîne de poulet Otoké, a constaté que le marché de Hô Chi Minh-Ville se trouvait aujourd’hui saturé et qu'il entend s'orienter vers les marchés provinciaux.

Texte et photo : Diêu Thúy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.