16/11/2020 21:17
Selon le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, le coût des catastrophes au Vietnam représente 1,5% du PIB national. Ce chiffre devrait augmenter s'il n'y aurait pas de solutions d'adaptation au changement climatique.
>>Aides onusiennes aux populations sinistrées du Centre
>>Le gouvernement établira les cartes détaillées des risques d’intempéries

Inondations dans la commune de Nhon Phu, ville de Quy Nhon, province de Binh Dinh (Centre). Photo : VNA/CVN

D'ici 2100, la température moyenne au Vietnam pourrait augmenter de 2° à 3°C et le niveau de la mer, de 78 cm à 100 cm. Cette situation influencera directement sur 9% de la population du fleuve Rouge et de la province de Quang Ninh (Nord), près de 9% dans les régions côtières du Centre, environ 7% à Hô Chi Minh-Ville et 35% dans le delta du Mékong.

L'agriculture, l'écosystème, la biodiversité, la santé communautaire, les infrastructures techniques, les pauvres, les ethnies minoritaires, les personnes âgées et les femmes sont les plus vulnérables par les catastrophes naturelles.

Ainsi, il faut se concentrer sur l'étude, l'application des solutions techniques et de nouvelles technologies dans la conception et la construction des ouvrages, la modernisation du système d'alerte précoce pour atténuer les impacts causés par les catastrophes naturelles.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Dà Nang, Quang Nam et Thua Thiên-Huê s'associent pour le touristique Le Service du tourisme de la ville de Dà Nang a collaboré avec les Départements du tourisme, les Associations du tourisme et les entreprises des provinces de Quang Nam et de Thua Thiên-Huê pour lancer mercredi 25 novembre le programme de relance touristique "Trois localités - Une destination avec de nombreuses expériences".