01/02/2021 10:56
Malgré des conditions climatiques extrêmes, les Casques bleus vietnamiens servant au Soudan du Sud dans le cadre des missions onusiennes de maintien de la paix ont réussi à cultiver des légumes au sein de l’hôpital de campagne du Vietnam. Un véritable exploit !
>>L’ONU exhorte le Vietnam à élever le niveau de préparation de ses sapeurs
>>Le Vietnam souligne l’importance de promouvoir une période de transition au Soudan du Sud

Les soldats vietnamiens au Soudan du Sud sont fiers de leur potager.
Photo : PL/CVN 

Les Casques bleus vietnamiens font l’admiration de leurs collègues internationaux. Ils relient également leur pays aux autres missions ainsi qu’aux Sud-Soudanais.

De juin 2014 à décembre 2020, le gouvernement a confié à 179 officiers la mission d’exécuter des opérations de maintien de la paix (OMP) à la Mission du Soudan du Sud, en République centrafricaine et au Département des opérations de maintien de la paix au siège de l’ONU.

Le Vietnam a déployé en 2018 l’hôpital de campagne de niveau 2 No1 au Soudan du Sud. Pendant deux années, les médecins militaires ont obtenu des résultats inédits. 

Il ont notmmanet planté de luxuriants potagers et des fleurs à l’hôpital de campagne, et ce en dépit des températures caniculaires (jusqu’à 50°C). Lorqu’ils sont arrivés, les fonctionnaires des Nations unies venus de New York ont été intéressés par les jardins potagers. Les légumes recoltés sont suffisants à répondre à la demande des soldats vietnamiens en nourriture. Ils peuvent même en partager avec d’autres unités militaires en mission au Soudan du Sud.

Des "ambassadeurs" reliant le Vietnam au monde

La lieutenante-colonelle Dô Thi Hang Nga (à gauche) et des enfants sud-soudanais. Photo : VNN/CVN

Les Casques bleus vietnamiens jouent le rôle d’ambassadeurs reliant leur pays,  les autres participants à l’OMP et les habitants du pays d’accueil.

"Les Sud-Soudanais apprécient la culture et le peuple vietnamiens, grâce aux  succès des générations précédentes dans les guerres d’indépendance. Cela constitue un honneur et une fierté de l’APVN à l’étranger", a partagé le colonel Mac Duc Trong, vice-directeur de l’OMP du Vietnam.

Le lieutenante-colonelle Dô Thi Hang Nga a pour mission de surveiller les activités militaires. En dehors de ses heures de travail, elle demande à ses chefs de sortir pour découvrir le mode de vie des Sud-Soudanais. Elle  consacre la plupart de ses temps libres à communiquer et à s'amuser avec les enfants. "Ils me font penser à mes enfants. Les gens ici sont très chaleureux. Ils m'offrent des légumes et du maïs quand ils apprennent que je suis vietnamienne !", a-t-elle ajouté.

Six ans depuis le déclenchement de l’OMP, les Casques bleus vietnamiens ont toujours effectué leurs missions à la perfection. Ils sont très appréciés par l’ONU pour leur savoir-faire professionnel, le respect de la discipline, l’esprit de  solidarité et l’adaptabilité aux environnements multinationaux, selon le lieutenant-général Nguyên Chi Vinh, vice-ministre de la Défense nationale.

Thuc Anh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.