20/04/2018 21:49
La commune de Song Phuong, district de Dan Phuong, Hanoï, est le parfait exemple des effets de l'instauration de la Nouvelle ruralité. Aux constructions tristes gris-béton, succède un environnement assaini et vert. Une vitalité rafraîchissante retrouvée!
>>Le 50e district répond aux critères de la Nouvelle ruralité
>>Bon bilan du programme d’aides onusiennes à l’instauration de la Nouvelle ruralité

Les pots de bougainvillier embellissent les rues de la commune de Song Phuong.
Photo: HNM/CVN 

Ainsi, la ruelle 19 du hameau Thu Quê se colore de mauve grâce à la disposition de pots de bougainvillier. "Notre village a beaucoup changé. Alors qu’autrefois un des murs extérieurs de ma maison était couvert de moisissures, il affiche aujourd’hui une peinture murale représentant un lac de lotus", s’est enthousiasmé Mme Tam, une bisaïeule dudit hameau.

Selon le président du comité populaire de la commune de Song Phuong, Bùi Van Duc, sa municipalité est une des trois localités phares de Hanoï concernant l'édification de la Nouvelle ruralité en ce qu’elle a achevé le programme en 2013. Depuis, un cercle vertueux s’est mis en place: les agents municipaux installent continuellement des pots de fleurs le long des rues, des nouvelles plaques pour les numéros de maison et des trompe-l’œil sur les murs et les façades de maison.

Le résultat est à la hauteur des moyens mis en œuvre. En effet, de la fin 2017 à maintenant, 10 routes de Song Phuong ont été fleuries et des dizaines de fresques murales mesurant de 30 à 40 mètres chacune ont été installées.

Participation générale à l'embellissement du village

Un trompe-d'oeil mural dans le district de Dan Phuong, Hanoï. Photo: KTDT/CVN
En mars 2018, les montants collectés à l’occasion d'une mobilisation des bonnes volontés des habitants du village en faveur de son embellissement se sont élevés à 120 millions de dôngs.

Le hameau de Thu Quê s’est particulièrement distingué en amassant 60 millions de dôngs à lui seul.

À noter que tous le monde au sein de la municipalité a participé: particuliers, associations et entreprises.

En plus de leur participation pécuniaire, les communautés villageoises ont eu le réflexe de s’approprier le programme et de s’occuper de ses modalités techniques. Une habitante, Mme Thu explique: "Pour l’embellissement, nous avons choisi le bougainvillier en raison de sa résistance à l’environnement et au climat. Nous avons calculé le nombre de plantes à mettre en place puis nous avons lancé, avec un grand succès, un appel à toutes les familles afin de mettre en culture deux à trois pots de bougainvillier".

Quand on lui demande comment a été possible une telle cohésion, elle répond simplement: "Ce que nous avons réalisé a été fait au bénéfice de l’ensemble de la communauté. Dans ce cas, la participation des habitants s’est faite naturellement".

En 2018, Song Phuong continue à se développer économiquement, contribue à l’amélioration des conditions de vie des habitants et à la modernisation des infrastructures. Photo: Hô Câu/VNA/CVN

En complément, le petit village se couvre de fresques murales bariolées représentant les beaux paysages vietnamiens, l’édification de la Nouvelle Ruralité, la protection de l’environnement, etc... "Quand la commune propose ce type de projet, nous sommes toujours d’accord", a fait savoir Mme Tam.

Autres volets: le nettoyage des rues et l’apposition des plaques portant les numéros des maisons. Dans le premier cas, des nettoyages ont été mis en place chaque jour et quasiment toutes les maisons sont pourvues de numéros.

En 2018, Song Phuong continue à se développer économiquement, contribue à l’amélioration des conditions de vie des habitants et à la modernisation des infrastructures.

Thu Hà Ngô/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.