19/08/2020 16:25
Surprises chez Disney : les favoris Lakers et Bucks, têtes de série N°1 à l'Ouest et à l'Est, ont chuté d'entrée face à Orlando et Portland (N°8), mardi 18 août dans leurs séries du 1er tour des play-offs NBA.
>>NBA : Lillard meilleur joueur de la fin de saison régulière
>>NBA : les certitudes du 1er tour, l'incertitude Westbrook

Damian Lillard (Portland) défend devant Anthony Davis (Lakers) lors du premier tour des play-offs NBA le 18 août à Orlando.
Photo : AFP/VNA/CVN

Lillard fidèle à l'heure

Pour son premier match de play-offs sous le maillot des Lakers, LeBron James a eu beau réussir un triple-double (23 pts, 17 rbds, 16 passes), la défaite a été au bout (100-93). Tout sauf illogique tant Portland, qui joue ses matches comme des finales depuis la reprise de la saison, a semblé mieux en rythme et pu s'appuyer sur ses certitudes dans les fins de matches jouées au cordeau.

Ainsi, malgré les signes d'une fatigue évidente à la moitié du 4e quart-temps, bien que menés de six longueurs, les Blazers ont encore pu compter sur le fameux "Dame Time", l'heure de Damian Lillard.

Le meneur (34 pts, 5 passes) a alors sorti deux tirs très loin derrière l'arc pour reprendre l'avantage et ensuite attirer James et Anthony Davis (28 pts, 11 rbds) à lui, pour mieux offrir une passe décisive à Carmelo Anthony, auteur d'un autre panier à trois points fatal à L.A.

Dans un match où l'adresse a été terriblement faible côtés Lakers (35,1%, 15,6% à longue distance), à peine moins mauvaise en face (39,2%, 38,2%), la confiance était dans le camp de Portland. A Los Angeles de ne pas douter trop longtemps.

Milwau-qui ?

Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks) tente d'effacer Khem Birch (Orlando Magic) lors du 1er tour des play-offs NBA le 18 août.
Photo : AFP/VNA/CVN 
La série est évidemment loin d'être terminée, mais les Bucks vont devoir très vite se ressaisir sous peine d'aller au devant d'une très énorme déconvenue, car ils ont été hors-sujet face au Magic (122-110).

Hormis Giannis Antetokounmpo (31 pts, 17 rbds, 7 passes), il a manqué de tout à Milwaukee pour tenir son rang : en premier lieu de l'impact défensif, ensuite cette fluidité collective qui, d'ordinaire, fait aussi sa force.

Dans ces conditions, le Magic, dans le sillage de Nikola Vucevic (35 pts, 13 rbds), s'est régalé, livrant un vrai match de play-offs.

Evan Fournier a lui ouvert son compteur à 4 min 45 du terme, sur sa 5e tentative à trois points, avant de rajouter deux banderilles létales derrière l'arc dans les trois dernières minutes (9 pts, 5 passes).

"Nous devons jouer plus dur. Il faut en tirer des leçons et être plus agressif dans le deuxième match", a déclaré Antetokounmpo.

Lancement réussi pour les Rockets

Sans Russell Westbrook, toujours blessé (cuisse), Houston a disposé, bien plus tranquillement qu'imaginé, d'Oklahoma City (123-108), totalement débordé en défense et très maladroit en attaque.

Tout le contraire de James Harden (37 pts à 12/22, 11 rbds), bien aidé par Jeff Green en sortie de banc (22 pts) dans une rotation limitée à huit joueurs seulement, jusque dans les dernières secondes offertes aux troisièmes couteaux.

Côté Thunder, seul Danilo Gallinari a surnagé (29 pts) face à une arrière-garde texane très dissuasive. "Aussi étrange que ça puisse paraître, on peut faire encore mieux sur ce point", a commenté Harden, ironique à l'endroit de ceux qui doutent de la capacité de son équipe à bien défendre.

Le Heat déjà chaud

Contrairement à ses mauvaises habitudes cette saison quand ses matches sont serrés, Miami a su faire preuve d'une totale maîtrise dans le dernier quart-temps pour l'emporter sur Indiana (113-101), grâce à Jimmy Butler et Goran Dragic.

Le premier, apparu avant et après le match avec le maillot du Paris SG tout juste qualifié pour la finale de la Ligue des champions, a inscrit dix de ses 28 points dans les quatre dernières minutes, finissant le travail du second qui a marqué 14 de ses 24 points un peu plus tôt dans l'ultime quart-temps. Bam Adebayo (17 pts, 10 rbds, 6 passes) a aussi été précieux.

En face, sans Victor Oladipo sorti dès la fin du premier quart-temps après avoir été touché à oeil, sans gravité finalement, TJ Warren et Malcolm Brogdon ont fait leur match (22 pts chacun), mais sans parvenir à élever leur niveau de jeu dans le money-time.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Géoparc mondial de Dak Nông, au paradis des grottes volcaniques Doté d’un surprenant réseau de grottes volcaniques, le Parc géologique de Dak Nông au Vietnam a été reconnu par l’UNESCO Géoparc mondial. Un nouveau point fort pour cette province du Tây Nguyên déjà très bien pourvue de sites d’écotourisme.