01/02/2018 17:50
Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi 31 janvier, les investisseurs restant prudents avant la publication d'un communiqué de la Réserve fédérale américaine (Fed).
>>La Bourse de Paris sur la défensive avant le retour des investisseurs américains
>>La Bourse de Paris à l'équilibre dans la matinée

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé le 31 janvier dans l'attente du communiqué de la Fed.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les investisseurs attendaient les conclusions de la réunion monétaire de la Fed, qui s'achève ce mercredi avec un communiqué attendu à 19h00 GMT.

Selon les analystes, le fait que les États-Unis confirment mois après mois leur bonne santé économique pourrait inciter la Fed à accélérer son resserrement monétaire.

Entre l'inflation qui reste à la traîne et à l'inverse un environnement fiscal porteur, la question est : "la Fed va-t-elle changer un peu de discours ? Dans l'attente, le marché ne s'expose pas trop", a résumé Alexandre Baradez, analyste à IG France. L'Eurostoxx 50 a terminé quasi-stable, à +0,07%. A Paris, l'indice CAC 40 a gagné 0,15% à 5.481,93 points.

Airbus a bénéficié (+3,01% à 92,50 euros) de la bonne santé de son concurrent américain Boeing, qui a livré des prévisions optimistes pour 2018. ArcelorMittal a cédé 1,17% à 29,23 euros, le montant du dividende qui sera versé par le groupe ayant été jugé décevant. Aperam a pris 3,32% à 47,90 grâce à un bénéfice net en hausse de près de 70% en 2017.

Sartorius Stedim a bondi  de 9,92% à 69,80 euros, dopé notamment par l'anticipation d'une amélioration de sa rentabilité cette année.

DBV Technologies a été pénalisé (-2,98% à 37,76 euros) par un abaissement de recommandation.

Manitou s'est envolé de 9,90% à 34,40 euros, profitant du bond de 19% de son chiffre d'affaires 2017.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a fini proche de l'équilibre (-0,06% à 13.189,48 points).

Le groupe de médias ProSiebenSat.1 a été propulsé en tête (+4,23% à 30,79 euros) par une note de Deutsche Bank, qui a relevé sa recommandation de "neutre" à "acheter".

Siemens a grimpé de 0,81% à 122,16 euros.

Lufthansa a avancé de 0,10% à 28,74 euros.

Volkswagen a cédé 0,88% à 177,02 euros. Selon Bild, le constructeur a cherché à dissimuler les résultats des tests mesurant sur des singes les émissions du diesel, parce qu'ils montraient que celles des véhicules récents étaient "plus nocives".

Daimler a lâché 0,43% à 73,73 euros après avoir suspendu son ex-représentant au sein du directoire de l'EUGT, l'organisme de recherche responsable de ces tests et financé par Volkswagen, Daimler, BMW et Bosch. BMW a perdu 0,72% à 91,97 euros. Infineon, qui a revu à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires 2017-2018 en raison de l'euro fort, a abandonné 1,01% à 23,41 euros.

L'indice FTSE-100 de la Bourse de Londres a cédé 0,72% à 7.533,55 points, notamment à cause du repli des valeurs du BTP.

Persimmon s'est enfoncé de 2,68% à 2.502 pence, Barratt Developments de 2,60% à 585,20 pence, Taylor Wimpey de 2,31% à 190,60 pence et Berkeley Group de 2,12% à 3.966 pence.

Côté bancaires, Lloyds a perdu 1,43% à 69,51 pence, RBS 1,47% à 287,70 pence, HSBC 1,25% à 751,10 pence et Barclays 0,90% à 199,94 pence.

Les pharmaceutiques ont souffert de l'annonce de trois géants américains, dont Amazon et JPMorgan, de leur volonté de créer un système de protection sociale, à l'instar de Shire (-2,89% à 3.327,50 pence), AstraZeneca (-2,54% à 4.886,50 pence) et GSK (-1,54% à 1.320,40 pence). Johnson Matthey a bondi de 4,59% à 3.460 pence après avoir annoncé la vente d'une activité de batteries électriques pour l'automobile.

La Bourse de Madrid a pris 0,22% à 10.451,5 points. Banco Santander a gagné 0,88% à 5,98 euros après la publication de bons résultats annuels, BBVA 0,07% à 7,57 euros et CaixaBank 0,35% à 4,35 euros.

Telefonica a perdu 1,09% à 8,25 euros, au lendemain de l'annonce d'une réorganisation à la tête du groupe. Le secteur des transports a terminé dans le vert: IAG (Iberia, British Airways) a gagné 0,83% à 7,32 euros et Abertis 1,35% à 19,52 euros.

Le groupe immobilier Colonial a avancé de 2,04% à 8,99 euros et Acerinox plongé de 2,67% à 11,85 euros. L'indice FTSE Mib de la Bourse de Milan a gagné 0,11% à 23.507 points. Italgas a réalisé la meilleure performance (+2,14% à 4,974 euros), suivi de Finecobank (+1,01% à 10,01 euros) et de A2A (+0,88% à 1,546 euro).

Leonardo Spa a subi la plus forte baisse (-2,04% à 9,72 euros), précédé de Brembo, (-1,74% à 13 euros) et de Buzzi Unicem (-1,62% à 23,65 euros). L'indice Bel-20 de la Bourse de Bruxelles a perdu 0,36% à 4.111,65 points.

Dix valeurs ont fini en baisse, dont le fabricant de produits d'hygiène Ontex, qui a affiché la moins bonne performance (-4,64% à 23,82 euros). Le sidérurgiste Aperam était en tête d'indice (+3,32% à 47,90 euros). L'indice SMI de la Bourse suisse a reculé de 0,25% à 9.410,04 points.

Lanterne rouge, le groupe de chimie de spécialités Lonza a dévissé de 6,25% à 257,90 CHF. Le groupe a pourtant publié des chiffres en forte hausse pour 2017, mais les actionnaires semblent déçus de l'absence d'un relèvement de leur rémunération.

Le géant agroalimentaire Nestlé a perdu 0,10% à 80,38 CHF, le laboratoire Novartis 1,86% à 84,44 CHF et son concurrent Roche 0,54% à 89,30 CHF. Côté bancaires, Credit Suisse a perdu 0,72% à 18,02 CHF, UBS 0,79% à 18,92 CHF et Julius Baer 0,03% à 63,78 CHF.

Dans le camp des gagnants, on retrouve Givaudan (+1,31% à 2.240 CHF) et Swatch (+0,61% à 426,40 CHF). L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a perdu 0,11% à 560,39 points. L'assureur Aegon a chuté de 1,61% à 5,51 euros et la banque ING a perdu 1,41% à 15,84 euros.

Le groupe Aalberts Industries a gagné 1,55% à 43,94 euros et Ahold Delhaize 1,03% à 17,98 euros. L'indice PSI20 de la Bourse de Lisbonne a cédé 0,51% à 5.663,44 points. La banque BCP a reculé de 0,74% à 0,3221 euro.

Côté énergétiques, Galp Energia a cédé 1,60% à 15,37 euros, EDP 0,39% à 2,829 euros et sa filiale dans les renouvelables EDP Renovaveis 0,14% à 7,05 euros. Jeronimo Martins a reculé de 1,29% à 17,155 euros.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.