26/05/2020 15:01
Les Bourses européennes ont fini largement dans le vert lundi 25 mai, au terme d'une séance calme en l'absence des investisseurs britanniques et américains, se réjouissant du déconfinement rapide des économies des deux côtés de l'Atlantique.
>>La Bourse de Paris finit dans le vert une séance indécise (+0,87%)
>>Les Bourses européennes observent d'un œil inquiet le déconfinement

Les Bourses européennes ont terminé largement dans le vert lundi 25 mai.
AFP/VNA/CVN

L'indice phare de la place de Paris, le CAC 40, a ainsi terminé sur une nette hausse de 2,15% tandis que Francfort a bondi de 2,87%, retrouvant son niveau de début mars. Ailleurs en Europe, Milan a progressé de 1,61% et Madrid de 2,38%.

La progression des indices boursiers "témoigne de l'optimisme des investisseurs quant au déconfinement rapide de la plupart des économies et de la confiance dans le fait qu'il n'y aura pas de seconde vague" de contamination par le coronavirus, souligne Daniel Larrouturou, un analyste de Dôm Finance.

"Les investisseurs parient sur un rebond économique" en Europe et aux États-Unis, complète-t-il.

Du côté des indicateurs, si la baisse de la consommation des ménages et des investissements des entreprises ont fait plonger l'Allemagne dans la récession au premier trimestre 2020, le moral des entrepreneurs allemands a rebondi en mai après son plus bas historique le mois précédent, porté par l'optimisme lié aux mesures de déconfinement.

Sur le marché européen de la dette, les taux d'emprunt ont fait du surplace, se détendant à la marge par rapport à leur clôture de vendredi 22 mai.

La Commission européenne va proposer mercredi un fonds de relance de l'ordre de 1.000 milliards d'euros pour surmonter la crise engendrée par le coronavirus, donnant le coup d'envoi de négociations difficiles entre des Européens divisés sur la question de la solidarité financière.

Lagardère revigoré 

Sur le front des valeurs, Lagardère a bondi (+16,15% à 13,02 euros) à Paris, porté par l'annonce que la société holding de Bernard Arnault, le patron de LVMH, va se porter au secours de la holding personnelle très endettée d'Arnaud Lagardère, dont il va prendre environ un quart.

Le tourisme a redressé la tête, galvanisé par la décision du gouvernement français d'exonérer de cotisations sociales certaines entreprises affectées par les conséquences de l'épidémie de COVID-19.

Accor a ainsi pris 6,94% à 22,80 euros, Pierre & Vacances est monté de 5,60% à 17,90 euros et Compagnie des Alpes de 2,61% à 15,72 euros.

Airbus a pour sa part gagné 8,51% à 58,64 euros, Aéroports de Paris a progressé de 8,72% à 86,05 euros et Air France-KLM de 4,55% à 3,77 euros.

Outre-Rhin, Lufthansa a décollé de 7,49% à 8,64 euros après que la compagnie aérienne en détresse et le gouvernement allemand sont parvenus à un accord sur un plan de sauvetage de 9 milliards d'euros qui verra l'État devenir le premier actionnaire du groupe avec 20% du capital, ont confirmé lundi 25 mai les deux parties.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Binh Thuân : le festival Kate 2020 prévu pour octobre Le festival Kate 2020 devrait avoir lieu dans la ville de Phan Thiêt (province de Binh Thuân, Centre) du 15 au 16 octobre, a annoncé le Département provincial de la culture, des sports et du tourisme.